Juventus Monaco Moutinho 042015
Moutinho tente sa chance | AFP

L'AS Monaco contrainte de jouer l'attaque contre la Juventus

Publié le , modifié le

Décriée pour son jeu trop attentiste, l'AS Monaco va devoir montrer un visage plus offensif face à la Juventus Turin, lors de son quart de finale retour de Ligue des Champions. Battus 1-0 à l'aller, les joueurs de Leonardo Jardim sont obligés de marquer au moins un but pour éviter l'élimination.

Avec 34,6 % de chances d'atteindre les demi-finales après un tel résultat au match aller, l'équipe monégasque sait qu'il va falloir forcer un peu le destin, et donc jouer un peu contre nature. S'il est vrai que les Monégasques jouent plutôt en contres, ils ont déjà démontré leur capacité à aller de l'avant. L'équipe qui avait mis à mal Arsenal (3-1) lors du 8e de finale aller devra s'inspirer fortement de cette performance.

La Ligue des Champions semble inspirer un peu plus Leonardo Jardim, car même à Turin, les Rouge et Blanc n'avaient jamais autant tiré au but -en C1- avec 16 frappes (contre 10 face à Arsenal). Monaco a donc la capacité de se montrer plus offensif, et l'espoir est donc bien présent pour Monaco qui n'a plus atteint le dernier carré depuis la saison 2003-2004.

Les jeunes sur-motivés

Et si le club de la Principauté reste sur trois éliminations en Coupe d'Europe après un tel score à l'aller, les amateurs de statistiques et de Monaco, apprécieront que la Juve a quant à elle toujours été sortie après avoir gagné 1-0 à domicile… Meilleure à l'extérieur qu'à domicile, l'ASM pourra néanmoins compter sur le retour de Jérémy Toulalan, ce qui devrait donner une meilleure assise à la formation monégasque.

Pour ce genre de match, la fougue des jeunes joueurs monégasques pourrait également s'avérer déterminante. Du haut de ses 19 ans, Martial aimerait bien titiller les gants de Gianluiggi Buffon. "On sait que ce match va être difficile. A nous de jouer comme à l'extérieur", indique le natif de Massy.

La Juve sur la ​défensive

Pas beaucoup plus vieux, Ferreira Carrasco est convaincu que "la Juve va défendre". Pour le joueur belge, l'équipe italienne "sait le faire et voudra marquer en contre. Mais si on marque en début de match, la Juve sera perturbée. J'espère qu'on réussira à marquer d'entrée", déclare le jeune attaquent qui compte sur un Stade Louis II plein pour mettre un peu plus d'intensité à cette rencontre. "On doit gagner, marquer plusieurs buts. On a déjà prouvé contre le Zenith (2-0) ou Leverkusen (1-0) qu'on savait le faire."

Forte de ce résultat, la Juve va sûrement verrouiller derrière, et espérer un éclair de génie de Tevez ou Morata pour assommer l'ASM. Alors que deux schémas de jeu s'offrent à la Juventus, avec son traditionnel 4-3-1-2, Pereyra se trouvant derrière Tevez et Morata, voire un 3-5-2 qui lui avait bien réussi face à Dortmund (3-0), la Vieille Dame offrira forcément des espaces. A Monaco de les exploiter au mieux.

Romain Bonte