Dybala et la Juve ont marché sur le FC Barcelone
Dybala et la Juve ont marché sur le FC Barcelone et entrevoient le dernier carré de la C1 | AFP

La Juventus donne une correction au FC Barcelone (3-0) et entrevoit le dernier carré

Publié le , modifié le

En patronne, la Juventus de Turin a donné une véritable leçon au FC Barcelone en s'imposant 3-0 et a marqué les esprits avant le match retour mercredi prochain au Camp Nou. Paulo Dybala, auteur d'un doublé, et Giorgio Chiellini de la tête ont scellé la victoire des Turinois face à des Catalans de plus en plus inquiétants.

Le match : La Juve en patronne, le Barça en déroute

Moins de deux ans après la finale de C1 perdue face au Barcelone d’une MSN au sommet de son art, l'une des interrogations autour de ce match était de savoir si la Juventus avait grandi pour pouvoir s’offrir le scalp d'un géant européen, certes en bisbille avec son football depuis plusieurs semaines. Dans la moiteur d’un Juventus Stadium chaud bouillant, Buffon et ses copains ont répondu en montrant les muscles face à une équipe catalane méconnaissable pour prendre un net avantage avant le match retour dans une semaine au Camp Nou (3-0).

Une tactique parfaitement assimilée, des vieux briscards, un gardien décisif et une touche de jeunesse flamboyante… La recette piémontaise n’a que peu changé depuis deux ans mais elle semble plus forte que jamais quand les astres sont alignés comme ce soir et qu’elle compte dans ses rangs une étoile prête à briller devant toute l’Europe du foot. D’un enroulé du gauche en pivot (1-0, 9e) puis d’une frappe laser après un débordement de Mandzukic (2-0, 23e), Paulo Dybala a braqué tous les projecteurs sur lui en à peine 20 minutes pour offrir déjà un premier break à la Juve face à un Barça au fond du trou. 

Malgré Messi, le Barça n'a rien pu faire
Malgré Messi, le Barça n'a rien pu faire

Neymar porté disparu, Suarez quasi-invisible, seul Lionel Messi parvient à déstabiliser un minimum la défense très solide de la Juve. Mais le meneur argentin voit son but refusé pour hors-jeu (30e) et ses offrandes pour Iniesta (21e) ou Suarez (68) sorties par un Gianluigi Buffon au sommet de son art à 39 ans bien tassés. Sans inspiration offensivement, les joueurs de Luis Enrique finissent par prendre l’eau de toutes parts défensivement. Si Gonzalo Higuain ne profite pas des larges espaces laissés par une défense catalane orpheline de Sergi Busquets devant elle (44e ; 53e ; 54e), Giorgio Chiellini profite d’un corner bien botté par Pjanic pour planter un coup de casque qui achève de démolir le FC Barcelone (3-0, 55e).

Avec sérénité et expérience, la Juventus ferme la boutique et gère les trente dernières minutes à coup de fautes bien senties et bien aidé par un Barça à court d'idées.  Les Turinois se déplaceront au Camp Nou dans une semaine avec un matelas confortable de trois buts et un pied et demi dans le Top 4 européen. La mission sera rude pour un Barça plus grippé que jamais, même si l'idée d'une remontada ne fait désormais plus peur aux supporters catalans...

Le joueur du match : Paulo Dybala(de)

On aurait pu souligner le match parfait de la BBC (Buffon-Bonucci-Chiellini), la performance sans-faute d'Alex Sandro ou la paire infaillible Khedira-Pjanic au milieu de terrain... Mais par son doublé, Paulo Dybala a confirmé qu'il était la véritable attraction turinoise cette saison.

En position légèrement reculée derrière Gonzalo Higuain, celui que tout le monde en Argentine considère comme la relève de Leo Messi a régalé de tous les côtés. Efficace devant le but (2 tirs cadrés, 2 buts), Dybala a fait preuve de son sens du jeu en distribuant les ballons avec une justesse affolante. C'était beau, bon et décisif... A l'image d'un Messi dans un grand jour.

Le chiffre : 441

Encore portée par une défense de fer, la Juventus n'a plus encaissé de but depuis 441 minutes et la victoire 3-1 face à Séville le 22 novembre dernier. Pour planter au moins trois buts mercredi prochain, le Barça va devoir sortir le (très) grand jeu.

Mathieu Aellen