Ligue des Champions
La Ligue des Champions, un trophée convoité et qui rapporte | AFP - PATRIK STOLLARZ

La C1 brasse des millions

Publié le , modifié le

La Ligue des Champions qui débute ce mardi est la plus grande compétition de clubs. Elle génère donc des milliards d'euros et fait toucher une partie de ce magot aux clubs qui y participent. Cette année encore, le vainqueur aura droit à une belle cerise sur son gâteau entre les sommes gagnées sur le terrain et celles qui dépendent de la redistribution des droits télé.

Participer à la Ligue des Champions, c'est comme gagner au Loto pour un club. Toute l'année, les équipes se battent pour toucher une part du pactole. Ainsi chacune des 32 équipes de la phase de groupes a donc déjà une enveloppe de  8,6 M EUR pour être arrivée à ce stade de la compétition, selon les chiffres  communiqués par l'UEFA. S'y ajoutent 1 million d'euros par victoire et 500.000 euros par  match nul en phase de groupes. Une fois sorti des poules, les sommes touchées augmentent encore : 3,5 millions d'euros pour les équipes en 8e de finale, 3,9 pour les quarts, et 4,9 pour les demi-finalistes. Puis les finalistes se partagent 17 millions d'euros : 6,5 millions pour le perdant et 10,5 pour le gagnant. Au final, celui qui soulèvera le trophée pourrait empocher 37,4 millions s'il gagne tous ses matches.

La Juventus grand vainqueur

S'ajoutent à ces dotations sportives les droits télé. Pour un club  français, une participation à la seule phase de groupes garantit ainsi une belle enveloppe entre dotation sportive et droits télé (32,3 millions d'euros pour Montpellier l'an passé, 22 pour Lille). La part variable des droits télé allouée à chaque club réserve des surprises quant au classement final sur le plan financier. Ainsi, pour la saison 2012/13, le grand gagnant fut la Juventus Turin (65,3 millions d'euros), qui avait empoché plus d'argent que le vainqueur de l'épreuve le Bayern  Munich (55,046 millions) ou le finaliste Dortmund (54,161 millions). La "Juve", pourtant éliminée en quarts de finale, a beaucoup gagné en droits télé (44,815 millions) comparée aux Bayern (19,146 millions). Les autres grands bénéficiaires furent l'AC Milan (51,4 millions), le Real  Madrid (48,4 millions), le FC Barcelone (45,5 millions) et le Paris SG (44,7 millions,  dont 23,7 en droits télé, en dépit d'une élimination en quarts). Depuis la nouvelle formule de la C1 instaurée en 1992, c'est Manchester qui a touché le plus d'argent avec 470 637 598 euros. De quoi se payer 4 Gareth Bale...