Jurgen Klopp
Jurgen Klopp, l'entraîneur du Borussia Dortmund | AFP - JAVIER SORIANO

Klopp: "Tout dépend de nous"

Publié le , modifié le

"L'avenir dans ce groupe dépend de nous", a déclaré Jürgen Klopp, l'entraîneur de Dortmund, rejetant l'idée de crise née d'une série de trois défaites de rang avant d'aborder la réception de Naples mercredi lors de la 5e journée de Ligue des champions.

"Selon le résultat de demain, il y aura diverses possibilités pour la  dernière journée", a expliqué le coach dont l'équipe compte 3 points de retard  sur Naples et sur Arsenal.Arsenal, qui reçoit Marseille, un club sans points, peut assurer son billet  pour les 8es avant la dernière journée. "J'espère surtout qu'Arsenal devra jouer à fond le dernier match, que personne ne soit en vacances en avance", a-t-il ajouté, craignant que le club  londonien aligne une équipe réserve pour son déplacement à Naples. Dortmund est-il en crise après trois défaites de rang dont le 3-0 encaissé samedi face au Bayern ? "C'est vrai qu'on a perdu trois fois mais je ne pense  pas que cela influe sur le match de demain. Naples, qui a de grosses qualités, a aussi perdu chez lui contre Parme. Alors c'est un match entre deux clubs en crise", a-t-il ironisé. 

Pour lui, ni les blessures ni les défaites n'auront une influence "si on  joue comme on sait le faire". Concernant la composition de la charnière centrale, affaiblie par les  blessures de Subotic et Hummels, Klopp a admis que Sebastian Kehl, qui revient  de blessure, constituait une bonne option pour composer le duo avec Sokratis. "Sebastian aurait pu jouer samedi (contre le Bayern) mais on a préféré  garder de la fraîcheur. C'est une grande option avec son expérience et ses qualités de leader", a dit le coach des vice-champions d'Europe 2013.

Jerome Carrere