José Mourinho et Paul Pogba
José Mourinho et Paul Pogba | AFP

José Mourinho, le catalyseur de Paul Pogba ?

Publié le , modifié le

Manchester United se déplace ce mercredi sur la pelouse de Valence en Ligue des Champions, avec un infime espoir d’arracher la première place du groupe à la Juventus. Une rencontre qui devrait normalement permettre à Paul Pogba de faire son retour en tant que titulaire, après avoir été volontairement écarté du groupe par José Mourinho ce week-end face à Fulham (4-1). Si le coach Portugais a tenté d’apaiser les esprits ces derniers jours, la situation reste extrêmement tendue entre les deux hommes. Explications.

« Tu es un virus pour nous, tu tues la mentalité des gens bons et honnêtes qui t’entourent ». Les mots sont forts. Ils auraient été prononcés par José Mourinho au cours d’une nouvelle altercation avec Paul Pogba, le 2 décembre dernier, après le match nul concédé par Manchester United sur la pelouse de Southampton (2-2). Une nouvelle dispute, un énième accrochage, devenu presque banal tant la relation délicate entre le coach des Red Devils et son joueur est désormais exposée aux yeux de tous.

Après avoir retiré le brassard de vice-capitaine à Pogba, après s’être écharpé avec lui lors d’un entraînement devant plusieurs caméras, José Mourinho n’en a visiblement pas fini avec le  champion du monde français. Depuis son arrivé dans le nord de l’Angleterre en 2016 en lieu et place de Louis van Gaal, le technicien Portugais n’a jamais épargné son joueur. Mourinho n’a eu de cesse de pousser Pogba dans ses retranchements, lui reprochant souvent son manque d’implication en Premier League et faisant preuve d’un niveau d’exigence particulièrement élevé avec lui. De quoi cultiver une relation tendue, parfois nocive au vestiaire des Red Devils, mais dont l’aspect parasitaire révèle peut-être de bienfaits insoupçonnés.

Sanction calculée ou véritable litige ?

Entre réseaux sociaux et mode de vie bling-bling d’un côté, excès de colère et déclarations scandaleuses de l’autre, José Mourinho et Paul Pogba ont en commun un caractère bien trempé, et un égo surdimensionné. C’est précisément ce qui explique la relation laborieuse qui pollue le quotidien des deux hommes forts de Manchester United. Contrairement à d’autres joueurs qui ont eux-aussi subi les foudres de José Mourinho - Anthony Martial ou Alexis Sanchez en sont de bons exemples - la Pioche a toujours tenu tête au Special One. Le milieu de terrain français a trop souvent voulu prouver par son attitude qu’il était plus essentiel et indispensable aux Red Devils que l’ancien technicien du Real Madrid et de Chelsea ne l’a jamais été. 

Nul ne sait précisément ce que les deux hommes se sont dit en coulisses. Toujours est-il que Mourinho a choisi de ne pas offrir une seule minute de jeu à Paul Pogba ce week-end, lors de la victoire de Man United face à Fulham (4-1). Une punition ? Un avertissement ? Difficile à dire. Mais la non titularisation d’un Pogba en pleine possession de ses moyens est tout sauf une première, et cette décision s’inscrit dans la continuité de la logique que Mourinho impose à ses hommes : Demander plus, toujours plus à un joueur dont il connaît les capacités hors-norme et le talent exceptionnel. Le Portugais, bien que souvent agacé par l’attitude de son joueur, n’a jamais caché son admiration pour celui qu’il considère comme l’un des meilleurs milieux de terrain au monde. Et c’est peut-être ce qui a permis à Pogba de rebondir, avant de réaliser une Coupe du monde exceptionnelle avec les Bleus. En Russie, La Pioche a été le détonateur de l’équipe de France, l’un des éléments clés du collectif français. Et José Mourinho n’y est probablement pas étranger.

Enclencher une réaction

Il suffit de lire entre les lignes pour essayer de comprendre ce que le technicien des Red Devils essaie d’insuffler à son joueur. Comme il a pu le faire par le passé avec des Ibrahimovic, Ozil, Hazard ou même Cristiano Ronaldo, José Mourinho provoque pour susciter la réaction. Pas plus tard qu’hier, lors de la conférence de presse avant le match de Valence, Mourinho a fait l’éloge de Paul Pogba, ne manquant pas de lui mettre un léger coup de pression. "Paul peut être un joueur fantastique. Il a le potentiel pour être un joueur fantastique. Il sera titulaire demain contre Valence et il va disputer un fantastique match de football" a expliqué le Special One, quatre jours seulement après avoir sanctionné son milieu de terrain. 

Une réaction qui en dit long sur les véritables intentions du technicien mancunien, et qui oblige le Français à réaliser un grand match sur la pelouse de Valence. La recette n'est pas nouvelle, elle a déjà fonctionné par le passé mais pourrait, à terme, pousser Pogba vers la sortie. Reste à savoir lequel des deux hommes craquera en premier. Pour l'heure, les dernières information de la presse anglaise laissent à penser que le Français ne quittera pas le club cet hiver. Les deux hommes devront donc cohabiter ensemble jusqu'à la fin de saison, à moins que leur petite querelle ne prenne rapidement fin, pour le bien du vestiaire mancunien.