Jupp Heynckes
Jupp Heynckes quittera la Bavière en Juin. Il rejoindra peut-être Schalke 04. | AFP - CHRISTOF STACHE

Heynckes: "On a un plan de jeu"

Publié le , modifié le

Pour l'un de ses derniers matches aux commandes du Bayern Munich, Jupp Heynckes doit relever un gros défi face au Barça de Lionel Messi: "On a un plan de jeu. Comme contre la Juve, qui jouait avec 3 milieux de terrain, on a une idée claire sur la manière de jouer. On trouvera une solution. Mais le Barça n'est pas que Messi." Et il croit aux chances de son équipe: "Je pense que Barcelone est capable de marquer ici mais le Bayern est capable de marquer un ou plusieurs buts là-bas."

- Pensez-vous que Messi va jouer et avez-vous un plan anti-Messi ?
Jupp Heynckes:
"J'ai lu dans la presse que Messi s'était entraîné normalement et je  pense qu'il débutera le match. (Bluff de le préserver en Liga samedi ?) Non. il  avait vraiment un problème musculaire, sinon il aurait joué samedi. C'était une  mesure de précaution pour bien jouer demain. On a un plan de jeu. Comme contre  la Juve, qui jouait avec 3 milieux de terrain, on a une idée claire sur la  manière de jouer. On trouvera une solution. Mais le Barça n'est pas que Messi.  Ils ont de nombreux super joueurs. Comme Inesta, qui a été joueur européen de  l'année deux fois, Piqué, Puyol, même s'il ne joue pas. Ils savent comment  jouer en haut niveau. C'est à ça que l'on se prépare. Car on a aussi ce niveau  là".
   
- L'aspect physique sera-t-il décisif ?
J.P.:
"Bien sur que cela joue un rôle. Mais le le concept de jeu est plus  important. On a été capable de combiner les deux cette saison. Mais le Barça  est aussi fort physiquement".
   
- Pensez-vous avoir bien tout programmé pour cette rencontre ?
J.P.:
"En football, on peut programmer des tas de choses, préparer de nombreux  aspects de jeu, mais la spontanéité est très importante avant le match et à la  pause. Il faut sentir l'ambiance et trouver les bons mots dans le vestiaire".
   
- Mandzukic suspendu, qui de Gomez et Pizarro va jouer en pointe ?
J.P.:
"J'ai deux super joueurs: le joueur étranger avec la plus grande  réussite en Bundesliga (Pizarro) et Gomez, qui a inscrit 12 buts en C1 la  saison dernière en tournant au rythme de Gerd Müller. Je dois m'entretenir avec  eux aujourd'hui et on verra".
   
- Comment pensez-vous que le Barça va gérer les absences notamment de  Puyol, en défense centrale?
J.P.:
"J'ai lu que Abidal avait joué son premier match entier samedi. Je suis  très heureux après ce qui lui est arrivé. C'est un super joueur et une bonne  personne, capable de tenir ce rôle. Mais je ne pense pas que cela ait une  grande importance (de savoir) qui joue en défense. L'important est notre  concept du jeu pour les affronter".
   
- Comment gérez-vous le passage de témoin avec Guardiola et l'idée de  possibles conseils ?
J.P.:
"J'admire Pep pour sa carrière de joueur puis de manager. On a une très  bonne relation. Et le tirage n'affectera pas ça. (Obtenir des infos) Moi j'ai  répondu que c'était une question de respect. Pour la relation de Pep avec le  Barça et parce que je n'en ai pas besoin. Je connais le football espagnol, je  connais le Barça et je connais très bien mon équipe".
   
- Comment expliquer en un mot la super saison du Bayern ?
J.P.:
"Le travail d'équipe!"
   
- Quel résultat vous satisferait avant le match retour ?
J.P.:
"L'important est que l'équipe soit en confiance et concentrée sur notre  jeu. Je pense que Barcelone est capable de marquer ici mais le Bayern est  capable de marquer un ou plusieurs buts là-bas. On verra ce qui se passe demain  sur la pelouse. Logiquement, c'est mieux de ne pas encaisser de but. Il faut  être très attentif à tout moment du match".  

AFP