Guardiola: "Les joueurs de Rome "ont de la  fierté"

Guardiola: "Les joueurs de Rome "ont de la fierté"

Publié le , modifié le

L'entraîneur du Bayern Munich, Pep Guardiola, est persuadé que les joueurs de l'As Roma "ont de la fierté" et vont relever le gant mercredi en Ligue des champions après la claque infligée à l'aller par les Bavarois (7-1).

Attendez une équipe de la Roma démobilisée ou surmotivée?
Pep Guardiola: "Les joueurs de la Roma ont de la fierté, du respect pour leur  club, leurs supporteurs. Ils ne veulent pas revivre ce qu'ils ont vécu à Rome,  et quand des joueurs se trouvent dans une telle situation ils donnent toujours  leur meilleur. C'est une question d'honneur, d'amour, pour faire en sorte que  quelque chose comme ça ne se reproduise pas. Cela va donc être difficile mais,  de notre côté, nous avons la possibilité devant notre public de nous qualifier,  en tant que premiers de ce groupe, pour le tour suivant. Et quand on a comme ça  la possibilité d'atteindre la qualification, il faut juste se concentrer sur sa  propre équipe".
   
Est-ce que le manque d'expérience de la Roma en Ligue des champions est  un avantage décisif pour vous?
P.G: "Je ne sais pas ce qu'il y a dans la tête des joueurs de Rome, ce que je  peux dire de ma propre expérience, c'est que c'est ma seizième année en Ligue  des champions, et je sais que les troisièmes et quatrièmes matches (de la phase  de poules) sont toujours difficiles à gagner, on y laisse toujours des points.  Quant à l'expérience des joueurs romains, ils en ont, les De Rossi, Keita,  Totti, ils ont bien sûr cette expérience, depuis de nombreuses années, en Coupe  du monde, etc. Et Rome n'a peut-être pas joué ces dernières années en Ligue des  champions mais c'est une bonne équipe, jeune, et qui, lorsqu'elle met son jeu  en place, est également très rapide, avec beaucoup de qualité au milieu de  terrain. La qualité et l'expérience, ils l'ont".
   
Le Bayern est leader en championnat, invaincu cette saison. Votre équipe  a-t-elle déjà atteint le niveau que vous souhaitez?
P.G: "Pas encore. Je suis satisfait de ce que fait mon équipe, nous  progressons. Mais mon analyse, c'est que nous avons gagné la Bundesliga l'an  passé, d'abord grâce à ce que nous avons fait pendant la première partie de la  saison, jusqu'à Noël, grâce au fabuleux travail accompli par Jupp Heynckes (le  précédent entraîneur du Bayern, avec lequel le club a remporté un triplé  historique championnat, Coupe, Ligue des champions, ndlr). Cette année, je ne  dirais pas que nous jouons mieux, ce n'est pas le mot juste, mais nous jouons  plus avec le style que j'ai en tête. Mais nous n'avons pas encore atteint ce  que je veux. C'est bien (...) mais nous avons encore un long, long chemin à  parcourir pour nous améliorer".

AFP