L'entraîneur de Lyon Gérard Prêcheur
L'entraîneur de Lyon Gérard Prêcheur | PHILIPPE DESMAZES / AFP

Gérard Prêcheur (OL): "Aller en finale" et "gagner"

Publié le , modifié le

L'entraîneur de Lyon Gérard Prêcheur a confié qu'il "serait de mauvaise foi" s'il niait que "la volonté de l'OL ne soit pas d'aller gagner la Ligue des champions" à la veille d'affronter le PSG, en demi-finale de l'épreuve dimanche au Parc OL (15H00).

Gérard Prêcheur, comment abordez-vous cette demi-finale aller au Parc OL ?

Gérard Prêcheur : "Pour moi, c'est la première mais pour la majorité des joueuses, ce n'est pas le cas car elles ont pour la plupart disputé des finales. Elles ont connu des titres. Le fait de jouer contre Paris, ce qui est une bonne chose, ne nous donne pas le sentiment de jouer en Ligue des champions. On se prépare. Je suis surpris de la sérénité des joueuses, de l'encadrement et de la mienne malgré cet événement.

Paris, c'est un mauvais souvenir en Ligue des champions la saison en dernière en 8e de finale. Que reste-t-il de cette élimination ?

G.P. : "Je venais d'arriver à l'OL. On ne s'y attendait pas. C'était une sanction très lourde. Nous avons repris le dessus. Nous avons obtenu d'autres belles performances contre le PSG depuis, à Gerland, en début de saison en championnat (5-0) puis à Charléty (0-0). On va dire que les choses se sont bien rééquilibrées".

Le club a remporté deux fois la Ligue des champions avant deux échecs prématurés. Est-ce qu'il y a la volonté de reprendre le fil de l'histoire ?

G.P. : "Je m'associe à l'histoire du club. Je serais de mauvaise foi de dire que la volonté ne soit pas d'aller chercher cette coupe. Ca l'est. Pour l'OL, les joueuses. Et je me suis aujourd'hui approprié ce défi. Quand on vient à l'Olympique lyonnais, on a cette opportunité d'être en demi-finale et, donc, aller en finale et de gagner, c'est évidemment quelque chose d'important".

AFP