Gareth Bale (Real Madrid)
Gareth Bale (Real Madrid) | JAVIER GARCIA / BACKPAGE IMAGES Ltd / DPPI media

Gareth Bale, de l’ombre à la lumière

Publié le , modifié le

Mis dans l’ombre par le duo Cristiano Ronaldo-Karim Benzema, Gareth Bale retrouve la lumière ces dernières semaines. Décisif à plusieurs reprises, le Gallois a sauvé le Real de Zidane en l’absence de ses deux compères et avance avec confiance vers Manchester City.

La BBC explosera-t-elle cet été ? Régulièrement annoncé au Paris Saint-Germain, Cristiano Ronaldo devrait rester du côté du Real Madrid, c’est en tout cas le vœu de son entraîneur Zinedine Zidane. En revanche, l’avenir de Gareth Bale n’est pas si linéaire. « Zizou » aimerait le garder mais le Gallois ne fait pas l’unanimité dans la Maison Blanche. Ou plutôt, ne la faisait-il pas. Car son niveau de jeu cette saison mais surtout son côté décisif ces dernières semaines pourrait bien inverser la tendance. Zidane assure avoir une « très bonne relation avec lui ».

Bale brille sans Ronaldo et Benzema

Après la remontada face à Wolfsburg en quarts de finale de Ligue des Champions signée Cristiano Ronaldo, c’est lui qui s’est mué en sauveur du Real. Face au Rayo Vallecano déjà, quand son doublé a permis aux Merengues de l’emporter après avoir été mené 2-0 puis encore face à la Real Sociedad (1-0). Sur ses quatre dernières sorties, Bale a scoré quatre fois. Au moment où les physiques de Ronaldo et Benzema grincent, Bale plane. C’est dire s’il a choisi le bon moment alors que lui-même a connu quelques pépins physiques tout au long de ces derniers mois.

Un bon ratio en Liga​

Si le Portugais sera de retour contre Manchester City, comme l’a annoncé Zinedine Zidane en conférence de presse, Karim Benzema manquera toujours à l’appel. Dans ces conditions, le coach du Real Madrid va une nouvelle fois compter sur son homme providentiel, à la tête si bien faite.

Parfois raillé pour sa prétendue unique qualité de course et de vitesse et son manque d’efficacité, Bale fait taire les critiques depuis le début de saison. En Liga, Bale c’est 19 buts en 22 rencontres, soit un ratio de 0,86 réalisation par contre, moins bien que Luis Suarez (1,06), Karim Benzema (0,92) et Cristiano Ronaldo (0,91) mais mieux que Lionel Messi (0,81) ou Neymar (0,72). Pas mal pour un joueur souvent handicapé par un physique fragile. Depuis quelques semaines, le gaucher du Real va mieux et enchaîne les belles performances. Seul hic, il n’a pas pu faire oublier l’absence de Cirstiano Ronaldo au match aller contre Manchester City, ni la sortie prématurée sur blessure de Karim Benzema. Au niveau européen, Bale n’a d’ailleurs pas inscrit le moindre but cette saison. Il aurait tout intérêt à profiter de sa forme du moment pour être une nouvelle décisif lors de ce match retour face à Manchester. Une occasion de se mettre définitivement son coach et son public dans la poche.

Christophe Gaudot @ChrisGaudot