Zinedine Zidane sera privé de Gareth Bale pour le match retour face au Bayern
Zinedine Zidane sera privé de Gareth Bale pour le match retour face au Bayern | La suite ? Je ne sais pas.

Gareth Bale absent face au Bayern et incertain pour le Clasico

Publié le , modifié le

Sorti sur blessure face au Bayern Munich mercredi dernier en quart de finale aller de la Ligue des Champions, Gareth Bale manquera la seconde manche mardi et pourrait être absent pour le Clasico face au Barça dimanche.

L'attaquant du Real Madrid Gareth Bale, blessé en quart aller de Ligue des champions face au Bayern Munich (2-1), est forfait pour le match retour mardi (20h45) et incertain pour le clasico contre Barcelone dimanche en Liga, a déclaré lundi son entraîneur Zinédine Zidane. "Il souffre d'une douleur (à un mollet) qui l'empêche de se sentir bien. J'espère que c'est peu de choses et qu'il sera de retour sous peu. Demain (mardi), il ne sera pas là, nous ne voulons pas prendre de risque", a déclaré Zidane en conférence de presse.

Zidane reste flou sur le remplaçant de Bale

Bale est sorti à l'heure de jeu mercredi dernier en Ligue des champions à Munich, ressentant une douleur au mollet droit, tout proche de sa cheville droite qui lui avait valu une opération et trois mois d'absence cet hiver. Zidane a souligné que l'attaquant gallois allait évaluer sa blessure au jour le jour et qu'il n'était pas certain qu'il soit remis dimanche pour le Clasico de Liga face au FC Barcelone. "J'espère qu'il pourra être là mais je ne peux pas le garantir. Nous verrons au jour le jour", a dit le technicien français.

En l'absence de Bale, "Zizou" va devoir trouver une autre formule pour compléter sa ligne d'attaque aux côtés du Portugais Cristiano Ronaldo et du Français Karim Benzema. Mais il n'a pas voulu dire quel joueur pourrait suppléer le Gallois, alors que la presse espagnole penche entre Isco, James Rodriguez ou Marco Asensio. "J'ai pris une décision mais je ne vais pas faire de commentaire. Tous mes joueurs font très bien les choses et je dois choisir", s'est borné à dire le Français.
 

AFP