drogba terry galatasaray chelsea 022014
Drogba tente un retourné devant Terry | AFP

Galatasaray a sa chance face à Chelsea

Publié le , modifié le

La surprise de ces huitièmes de finale de Ligue des Champions pourrait venir de Galatasaray, qui se rend sur le terrain d'une équipe de Chelsea moins sereine qu'au match aller (1-1). Si rien n'est encore joué pour ce duel, ce n'est pas vraiment le cas de celui opposant le Real Madrid à Schalke, les Merengue l'ayant emporté 6-1 en Allemagne.

A suivre en live texte + photos à 20h45 :

Alors que le Real peut s'offrir le luxe de faire tourner son effectif pour ce match retour, ce n'est pas le cas de Chelsea. Inquiété pour le titre en Premier League, le club londonien a vécu un week-end très compliqué avec une première défaite depuis 14 matches face à Aston Villa (1-0). La nervosité a bien gagné les troupes de José Mourinho -lui-même expulsé samedi- d'autant que le titre en championnat qui leur tendait les bras est remis en question après ce revers inattendu. Et le match nul du match aller (1-1) n'est pas pour mettre en confiance les Blues qui ont été éliminés deux fois sur six après avoir obtenu un nul à l'étranger.

Cela dit, Galatasaray ne s'est qualifié que deux fois sur dix en Coupe d'Europe après avoir été tenu en échec à domicile au match aller. Si Sneijder, Felipe Melo et l'ancien joueur de Chelsea, Drogba, sentent qu'ils ont un coup à jouer ce soir, il leur faudra tout de même hausser leur niveau de jeu pour voir les quarts. Le club turc a par ailleurs concédé un nul (0-0) en championnat face à Karabukspor et reste troisième à huit longueurs de Fenerbahçe, le leader. L'équipe de Roberto Mancini qui a joué vendredi, bénéficiera d'un jour de repos supplémentaire, ce qui pourrait faire la différence en cas de prolongation.

Pour Drogba, ex-joueur fétiche de Mourinho, ce match sera donc l'occasion de retrouver Stamford Bridge et un club avec lequel il a notamment remporté la C1, en 2012. "C'est le club avec lequel j'ai tout connu, avec lequel j'ai atteint le plus haut niveau, a reconnu l'attaquant ivoirien qui a porté les couleurs de Chelsea de 2004 à 2012. C'est un moment spécial, je ne sais pas quel va être ma réaction.  Je redoute un peu. Je pense pouvoir dire que j'aurais un accueil chaleureux parce que je connais les supporteurs et notre relation est spéciale". Ce n'est pas "The Special One" qui dirait le contraire.

Romain Bonte