Eric Roy
Eric Roy, consultant football de France tv sport |

Eric Roy : "Le PSG n'a pas tout maîtrisé, mais a fait preuve d'un bel état d'esprit"

Publié le , modifié le

Depuis sa victoire contre le Borussia Dortmund, la performance du Paris Saint-Germain est saluée de toutes parts. Pour Eric Roy, le consultant football de France Télévisions, les Parisiens devront avant tout retenir l'était d'esprit - plus que la maîtrise technique - dont ils ont fait preuve sur ce match s'ils veulent poursuivre leur aventure européenne.

Question : La performance des Parisiens ce mercredi contre le Borussia Dortmund est saluée par la presse européenne. Ce match était-il si parfait selon vous ? 
Eric Roy : Ils n'ont certes pas tout maîtrisé dans ce match. Mais ce qu’on salue, c’est l’état d’esprit. La maîtrise technique, ce n'est pas bien grave, on sait qu'ils l'ont, chaque week-end ils nous le montrent en Ligue 1. Là où ils devaient convaincre, c'était sur l'état d'esprit. Et ils ont réussi. Bien sûr, on aurait aimé les voir maîtriser le match de bout en bout, ne pas se relâcher en fin de deuxième mi-temps. Mais ce n'est pas bien grave. Et puis l'environnement était particulier, ça faisait deux ou trois jours que tout le monde les critiquait, l'avant-match n'était pas idéal. La façon dont ils ont su réagir à tout ça sur le terrain est encourageante.  

Q : En quoi consiste cet état d'esprit dont vous parlez ? 
E.R : C'est le fait de jouer en équipe, d'aborder le match de manière collective. Alors certes, le Borussia Dortmund reste une équipe jeune et, on l'a vu mercredi, friable sur les grandes échéances. Il faudra donc élever le niveau au prochain tour pour les Parisiens. Mais ce n'est pas si important. L'essentiel était de voir cet esprit d'équipe marcher si bien.

 Q: Thiago Silva était absent sur ce match, pas encore prêt physiquement après sa blessure. A sa place, le moins que l'on puisse dire, c'est que Marquinhos a fait le job. Est-il pourtant autant devenu le nouvel homme fort de cette équipe ?
E.R : Non, il était déjà un homme fort. C'est quand même l'un de l'un des joueurs majeurs de l'équipe du Brésil dont on parle, et du PSG depuis des années. Il a toujours été très important et il le restera. Mais pour moi, ça n’enlève rien à Thiago Silva, qui a été beaucoup décrié ces temps-ci ; à tort à mon avis.

à voir aussi Ligue des champions : Le PSG emporté par la foule malgré tout Ligue des champions : Le PSG emporté par la foule malgré tout

En fait, dès qu'un joueur traverse une mauvaise passe, tout le monde lui tombe dessus. Regardez Paredes ! Ou Kimpembe ! Il ont sorti un très très grand match hier.  Thiago Silva reste le capitaine et homme fort légitime du PSG à mes yeux. Il n'y a pas de débat. Faisons confiance à Thomas Tuchel dessus, il est le mieux placé pour savoir. 

Q: Neymar a-t-il franchi un cap mental pour vous ?
E.R : Non, il n’a pas franchi de cap mental. Son cap mental, il l'a franchi depuis bien longtemps. Souvenez-vous de son match extraordinaire contre le PSG (lors de la remontada, 6-1 en 2017). Par contre, il était dans l’esprit collectif. On a vu sa volonté de défendre, d'être avec ses copains. Offensivement, il est capable de faire mieux.

à voir aussi Ligue des champions : L'Europe salue la performance de Neymar... et les supporters parisiens Ligue des champions : L'Europe salue la performance de Neymar... et les supporters parisiens

Il a été décisif en inscrivant un but à l'aller, un but au retour : c’est l’essentiel. Après, à mon avis ce qui était important c'était que tout le monde ait pu voir qu’il était totalement investi dans l'équipe et qu’il ferait le max pour aller au bout. C'est sa relation avec les supporters qui est en train d'évoluer dans le bon sens.