Griezmann
Antoine Griezmann est resté muet ce soir. | EMMANUEL DUNAND / AFP

Entre le PSV Eindhoven et l'Atlético Madrid, tout se jouera au match retour

Publié le , modifié le

Le PSV Eindhoven et l’Atlético Madrid se jouaient ce mercredi une place en quart de finale de la Ligue des Champions. Au Philips Stadium, aucune de ces deux équipes n’a pu se départager au terme d’un match plutôt équilibré. Tout se jouera au match retour, à Madrid.

La rencontre promettait d’être serrée entre un PSV Eindhoven qui domine son championnat, et un Atlético solide deuxième de Liga derrière Barcelone. Antoine Griezmann devait être un des hommes de la soirée, lui qui est entré sur le terrain avec le statut de meilleur buteur des Colchoneros en Ligue des Champions, avec quatre buts. L’attaquant français est finalement resté muet, tout comme ses coéquipiers.

La rencontre démarre pourtant de la meilleure des façons pour l’Atlético, avec cette grosse occasion de Vietto dès la quatrième minute. Bruma sauve sur la ligne ce qui aurait pu être une ouverture du score. La première véritable action dangereuse du match est pour Antoine Griezmann, qui tente un petit piqué face au but néerlandais, mais voit son tir repoussé par Zoet (30e). Le PSV rentre enfin dans la rencontre deux minutes plus tard, avec une présence très active dans la surface madrilène. Les Eindhovenois voient malgré tout leurs tirs détournés par les Colchoneros. A la pause, les deux équipes se quittent sans le moindre but d’encaissé ou marqué, malgré de belles occasions. Mais des deux côtés, les attaquants manquent de ballons réellement intéressants pour pouvoir s’exprimer dans la surface adverse.

Le PSV à la peine en seconde mi-temps

La seconde période est clairement madrilène, qui s’installe dans le camp néerlandais. Torres, Vietto, Juanfran tentent tour à tour leur chance, sans succès néanmoins. Le PSV subit même un coup d’arrêt, avec cette expulsion de Pereiro (68e) suite à un deuxième carton jaune. A dix contre onze, les Eindhovenois se doivent de tenir encore vingt minutes pour entretenir l’espoir d’une qualification pour les quarts de finale. Le PSV ne parvient pas à se créer d’occasions. Depuis la 35e minute, les Néerlandais ne sont pas parvenus une seule fois à approcher le but adverse. Chose qu’ils parviennent enfin à faire à la 78e, avec Willems, dont le centre ne trouve malheureusement pas preneur.


Lestienne signe la grosse occasion de la rencontre. Le Madrilène parvient à reprendre de volée un centre d’Hendrix, mais le tir s’envole au dessus des filets. L’arbitre observe son chronomètre. Au terme des trois minutes de prolongation, ni Eindhoven, ni l’Athlético ne parviennent à trouver l’ouverture. Les deux équipes se quittent ainsi sur un match nul. Le PSV est parvenu à limiter la casse en se montrant solide défensivement. Les Colchoneros ont plutôt déçu, avec peu d'efficacité face au but adverse. Tout se jouera donc au match retour, à Madrid, où la rencontre promet un peu plus d’animation offensive.