Avec le retour de ses Ultras, le Parc des Princes est-il encore plus imprenable ?
Avec le retour de ses Ultras, le Parc des Princes est-il encore plus imprenable ? | STEPHANE ALLAMAN / DPPI

Discipline: huis clos partiel pour l'OM, amende pour le PSG

Publié le , modifié le

Marseille a écopé d'un huis clos partiel lors de son prochain match d'Europa League à domicile et le Paris SG d'une amende de 40.000 euros en raison d'incidents lors de matches en coupes d'Europe, a annoncé vendredi l'UEFA.

Le virage Sud du stade Vélodrome sera fermé lors de la réception du Red Bull Salzbourg, le 7 décembre pour la 6e et dernière journée de C3. L'OM doit en outre payer une amende de 14.000 euros. Cela fait suite au match OM-Konyaspor (1-0) du 14 septembre, marqué selon l'UEFA par des jets d'objets, l'utilisation de fumigènes et des escaliers bloqués par des supporters. Le PSG, accusé d'usage de fumigènes et de blocage d'escaliers lors de son match contre le Bayern Munich (3-0) le 27 septembre en Ligue des champions, doit de son côté s'acquitter d'un versement de 40.000 euros. Le Sporting Portugal est quant à lui condamné à 31.000 euros d'amende pour invasion de terrain par des supporters, comportement incorrect de l'équipe (cinq cartons ou plus) et blocage d'escaliers, lors de son match face au FC Barcelone (0-1) le 27 septembre en Ligue des champions.

Deux matches d'Europa League ont également donné lieu à des amendes: Cologne-Etoile Rouge de Belgrade (0-1) le 28 septembre (30.000 euros pour le club allemand, 15.000 euros pour la formation serbe), et BATE Borisov-Arsenal (2-4) le même jour (5.000 euros pour le club bélarusse). Le Spartak Moscou a de son côté reçu des sanctions dans deux compétitions, la Ligue des champions et sa version jeunes. En C1, il a été condamné à 33.000 euros d'amendes après s'être rendu coupable d'usage de fumigènes, blocage d'escaliers, et "banderoles et chants illicites", face à Liverpool (1-1) le 26 septembre. Dans la Ligue des champions des jeunes (Youth League), le club russe a été condamné pour "comportement raciste (cris de singe)" lors du match contre l'équipe jeunes de Liverpool. Le Spartak a été sanctionné d'un huis clos partiel lors du prochain match à domicile de son équipe de jeunes, et contraint à déployer sur l'emplacement de la tribune fermée une banderole mentionnant "#EqualGame" (le jeu est le même pour tous).

AFP