Subasic
Danijel Subasic a sorti un arrêt décisif en fin de match. | BERTRAND LANGLOIS / AFP

Danijel Subasic, héros tardif de l'AS Monaco

Publié le , modifié le

Battu deux fois face aux Gunners, le gardien croate de l'ASM a sorti la parade décisive sur une tête d'Olivier Giroud à la 83e minute pour préserver la qualification des joueurs de la Principauté.

Danijel Subasic était sûrement un peu perdu sur la pelouse de Louis-II mardi soir lors de la défaite de Monaco face à Arsenal en match retour de 8es de finale de la Ligue des champions (0-2). Le gardien croate n'a pas dû reconnaître la ligne de défenseurs qui évoluait devant lui. Alors que les joueurs du Rocher n'avaient encaissé que deux buts en sept matchs de C1 jusque là, ce qui en faisait la défense plus solide de cette Ligue des champions sur le papier, les coéquipiers de Danijel Subasic ont complètement craqué face aux Gunners. Mais cette fébrilité inhabituelle n'a finalement pas coulé Monaco qui a arraché sa qualification au bénéfice du but à l'extérieur.

Et dans cette histoire, Danijel Subasic a joué son rôle. Sa ligne de statistiques à l'issue de la rencontre indique cinq parades réussies. Mais le portier de la Principauté a surtout fait bondir de leurs sièges les 17.000 supporters qui remplissaient les travées de Louis-II - dont le Prince Albert et la bande du groupe U2 au grand complet - sur un plongeon. Celui qu'il exécuta dans un réflexe splendide à la 83e minute pour sortir sur sa ligne une tête à bout portant d'Alexis Sanchez que déviait légèrement Olivier Giroud du bout du pied. Sur les images télé, le ballon avait presque franchit la ligne à l'instant où Subasic le repoussait des deux mains. La chance des Gunners ,qui menaient déjà par deux buts à zéro à ce moment là, était passée.

La marque de respect de Giroud

Avant cette rencontre et cet exploit européen de Monaco sur l'ensemble des deux matchs avec une qualification à la clé, Danijel Subasic affichait le deuxième meilleur ratio de tirs arrêtés par match en Ligue des champions cette saison. Avec un taux de 90,5% de frappes stoppées contre 94,1% pour le portier de l'Atletico Madrid, Migel Moya. Son arrêt décisif face à Arsenal témoigne qu'il est un gardien d'envergure européenne qui sait sortir le geste décisif à l'instant décisif.

Dans les instants suivants son sauvetage devant Alexis Sanchez, Danijel Subasic a été félicité par Olivier Giroud qui lui a tapé dans la main. Une marque de respect pour un gardien qui aura largement contribué à sa part dans l'élimination des Gunners d'Arsène Wenger.