Covid-19 : Le 8es de finale de la C1 City – Real en danger suite à la "quatorzaine" imposée en Grande-Bretagne aux personnes venant d'Espagne ?

Publié le , modifié le

Auteur·e : Loris Belin
Manchester City Real Madrid De Bruyne Modric
Manchester City face au Real Madrid | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le gouvernement britannique a annoncé samedi avoir imposé à nouveau une quatorzaine à toute personne arrivant sur le sol britannique en provenance d'Espagne, suite au regain de cas de Covid-19. Le huitième de finale de la Ligue des champions Manchester City – Real Madrid, prévu dans deux semaines à l'Etihad Stadium, pourrait ne pas pouvoir se tenir.

Manchester CityReal Madrid déplacé après avoir été reporté ? Le huitième de finale retour de la Ligue des champions, qui n'avait pu avoir lieu le 17 mars dernier à cause de la pandémie de nouveau coronavirus en pleine explosion en Europe, pourrait à nouveau être perturbé par la maladie. Le gouvernement britannique a ainsi remis en place une quatorzaine obligatoire pour toutes les personnes arrivant sur le sol du Royaume-Uni en provenance d'Espagne à partir de lundi, minuit. Cette décision touche en premier lieu les touristes en vacances de l'autre côté des Pyrénées. Mais elle pourrait avoir des répercussions importantes sur la tenue d'événements comme la rencontre entre les Cityzens et les Merengue.

L'Espagne voit ces derniers jours le nombre de personnes contaminées au Covid-19 repartir en flèche avec 900 nouveaux cas vendredi. Cette situation alarmante a poussé les autorités britanniques à prendre des mesures qu'ils avaient déjà appliquées lors de la "première vague" de coronavirus. "La protection de la santé publique est notre priorité absolue et nous avons pris cette décision de limiter toute propagation potentielle au Royaume-Uni", a prononcé un porte-parole du ministère des Transports. "Nous avons toujours été clairs sur le fait que nous agirions immédiatement pour retirer un pays de la liste d'exemptions de quarantaine si nécessaire."

Le Grand Prix de Grande-Bretagne de Formule 1 également menacé ?

Cette règle empêche de fait le déplacement des joueurs de Madrid pour la rencontre, programmé le 7 août prochain, un délai trop court pour pouvoir envisager le respect de la quatorzaine. La situation est prise très au sérieux par l'UEFA, puisqu'une source de l'instance du football européen a confirmé au quotidien espagnol As que des discussions débuteront dès ce dimanche pour définir quelle solution sera retenue pour la tenue du match. L'option du terrain neutre, envisagée un temps par l'UEFA, pourrait à nouveau être explorée, même si elle créerait une forme d'injustice pour Manchester City, contraint de ne pas pouvoir jouer dans son stade, contrairement au Real Madrid lors du match aller (remporté 2-1 par le club anglais). 

Le tabloïd The Sun évoque la possibilité dimanche d'une exception pour les événements sportifs, suite aux propos du secrétaire à la culture et aux sports britannique Oliver Dowden le 31 mai dernier. "Ces exceptions signifient que les fans du Grand Prix de Grande-Bretagne de Formule 1, de cricket et de la Ligue des champions de football peuvent s'attendre à plus de sport sur leur sol, un coup d'accélérateur pour notre rétablissement national". Le reste de la presse anglaise se montre bien moins sûre de son fait, alors que le Covid-19 repart de plus belle sur le Vieux Continent. Les deux Grands Prix de F1 prévus les 2 et 9 août prochains à Silverstone pourront-ils se tenir comme prévu ? La Hongrie, lieu du dernier Grand Prix il y a une semaine, n'est pas concerné par cette quatorzaine, mais les pilotes ou membres d'équipes qui pourraient actuellement se trouver en Espagne doivent absolument quitter le pays avant la fin de la journée pour ne pas risquer une interdiction de leur présence sur le circuit anglais à partir de vendredi prochain.

La Ligue des champions doit se poursuivre par la fin des huitièmes de finale retour dans les lieux prévus à l'origine par les affiches avant un "Final 8" organisé à Lisbonne, alors que la ville portugaise a connu ces dernières semaines de nouvelles restrictions liées à la hausse des cas de coronavirus.