Combien vaut la finale de la Ligue des Champions ?

Publié le , modifié le

Auteur·e : Guillaume Poisson
La Ligue des champions
La Ligue des champions | DPPI

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

La finale de la Ligue des Champions entre le Paris Saint-Germain et le Bayern Munich aura des enjeux financiers monumentaux. Voici trois chiffres qui le montrent.

• 19 millions d'euros 

C’est ce que va remporter le vainqueur de la finale de dimanche entre le Paris Saint-Germain et le Bayern Munich, d'après le décompte des primes de la précédente édition publié par l'UEFA.

Les deux finalistes ont en réalité déjà touché le gros lot, avant même le résultat de la finale. En s’extirpant des demies, le PSG et le Bayern se sont déjà assurés un pactole de 15 millions d’euros. Le club qui l’emportera n’aura qu’un "léger" bonus : 4 millions d’euros supplémentaires. Soit 19 millions d’euros en tout. 

Mais la finale n’est pas la seule pourvoyeuse de primes. Les gratifications sont nombreuses pour les clubs européens tout au long de la compétition. La seule participation aux phases de groupes alloue à chaque équipe 15,25 millions d’euros. Chaque victoire équivaut à 2,7 millions d’euros, et les matches nuls 900 000 euros. Une équipe peut donc terminer l’étape des poules le porte-monnaie alourdi de 31,45 millions d’euros supplémentaires. 

à voir aussi Ligue des champions : 4 raisons de croire au sacre du PSG face au Bayern Munich Ligue des champions : 4 raisons de croire au sacre du PSG face au Bayern Munich

Viennent ensuite les huitièmes, les quarts et les demies : 9,5 , 10,5 et 12 millions d’euros de primes en cas de qualification. 

Un vainqueur au parcours parfait, tel que le Bayern Munich s’il l’emporte ce dimanche, peut donc gagner sur l’ensemble de la compétition la somme de 82,45 millions euros. 

Que représentent vraiment ces sommes mirobolantes pour un club de football ? Le PSG et le Bayern sont deux géants du foot européen, dont les revenus sont parmi les plus importants. Sur la saison 2018/2019 par exemple, les recettes totales du PSG s’élèvent à 315 millions d’euros, selon le dernier rapport d'activité du club. Un titre en Ligue des champions représenterait donc tout de même 25 % de ses revenus.

• 500 000 euros 

D’après le journal L’Equipe, chaque joueur du PSG recevra recevra une prime de 500.000 euros en cas de victoire en finale de la Ligue des champions. On ne sait pas en revanche si ce montant sera versé au prorata des matchs joués par chaque joueur, ou s’il concerne aussi ceux qui n’ont pas joué la moindre minute de jeu sur cette Ligue des Champions. 

Cette prime avait été négociée par un certain Zlatan Ibrahimovic, attaquant du PSG entre 2012 et 2016. Il avait suggéré cette somme en cas de victoire en Ligue des Champions à son président Nasser Al-Khelaïfi lors de la saison 2013/2014, toujours selon l’Equipe. Le Suédois n’avait jamais pu en profiter puisque le PSG n’a jamais fait mieux qu’un quart de finale depuis.

à voir aussi Ligue des champions : Thomas Tuchel et le triomphe du compromis Ligue des champions : Thomas Tuchel et le triomphe du compromis

Ces 500 000 euros viendraient s’ajouter aux 400 000 euros de la victoire en Ligue 1, et aux 50 000 euros des Coupes nationales. Cela ferait un total d’un million d’euros de primes pour Neymar et ses coéquipiers du PSG. 

D’après le média spécialisé Sportune, les joueurs de Liverpool avaient eux perçu un pactole de 750 000 euros pour leur victoire en 2019. 

• 94 millions de téléspectateurs

C’est l'audience mondiale de la dernière finale de la Ligue des Champions, d’après le rapport d’activité 2018/2019 publié par l’UEFA en mars dernier. Il s’agit d’un chiffre relativement peu élevé au regard des années précédentes. La finale 2018, par exemple, entre le Real Madrid et Liverpool, avait attiré plus de 160 millions de téléspectateurs. Celle de 2015, entre le FC Barcelone et la Juventus, autour de 180.

Les matches entre les clubs de pays différents, géants du foot européens, semblent attirer beaucoup plus de curieux. Celle entre le PSG et le Bayern, réunissant deux des joueurs les plus médiatisés au monde (Kylian Mbappé et Neymar) et un collectif considéré comme exemplaire cette saison (celui du Bayern) pourrait gonfler les chiffres. 

En France, la logique est la même. L’an dernier, la finale entre Tottenham et Liverpool, diffusée en clair sur BFM, avait atteint 2,515 millions de téléspectateurs ; là où celle opposant le Real Madrid à Liverpool en 2018 culminait à 3,7 millions. 

Pour l'UEFA, les droits de retransmission de la Ligue des Champions sont une véritable poule aux oeufs d'or. En l'espace d'une décennie, les recettes ont triplé, passant de 626 millions d'euros (2007/08) à plus de 1,7 milliard d'euros (2017/18). Comme l'indique le site de calcul de données Statista, l'écart avec la Ligue Europa, l'autre compétition de clubs de l'UEFA, est abyssal. 

Combien vaut la finale de la Ligue des Champions ?
© Statista

Avec 2 milliards de téléspectateurs sur l'ensemble de la dernière édition, la Ligue des champions fait partie des évènements sportifs les plus suivis au monde, après la Coupe du monde de football (3,4 milliards en 2018) et les Jeux Olympiques d'été (3,5 milliards à Rio en 2016).