Willian, Cahill, Oscar, Chelsea
Willian et Oscar courent féliciter Cahill | ADRIAN DENNIS / AFP

Chelsea éteint Drogba et Galatasaray

Publié le , modifié le

Chelsea a été sans pitié avec son ancienne idole Didier Drogba. De retour à Stamford Bridge, l'Ivoirien a sombré avec ses partenaires de Galatasaray lors du 8e de finale retour de Ligue des champions (2-0). Grâce à une réalisation précoce d'Eto'o (4e) et un but de Cahill (42e), les Blues avaient plié l'affaire avant la pause. Il y aura au moins un représentant anglais en quart de finale de C1.

Revivez le direct du match Chelsea-Galatasaray

Un ciseau (15e) et un coup franc (36e) expédiés en tribunes, un contrôle facile manqué et parti en touche (55e), un carton jaune pour avoir accroché Azpilicueta, plus prompt que lui pour s'emparer du cuir (68e), un plat du pied raté seul face aux buts de Cech (90e). A l'image de Didier Drogba, Galatasaray n'a pas existé sur la pelouse de Stamford Bridge. Revenu sur la pelouse de ses exploits, l'Ivoirien n'a rien pu pour contrecarrer les plans de son ancienne formation. Comme l'avait demandé José Mourinho, son mentor dans l'Ouest de Londres, le public du club champion d'Europe 2012 avait réservé un vibrant accueil au "King de Munich." "Bienvenue à la maison Didier", "Pour toujours dans nos coeurs", les supporters londoniens ont crié leur amour à celui qui leur offrit la Coupe aux grandes oreilles un soir de mai 2012 à l'Allianz Arena.

Chelsea retient la leçon

Emu par ces nombreux hommages, Drogba n'a jamais semblé rentrer dans son match. Comme un symbole, c'est un de ses successeurs chez les Blues qui ouvre le score. En lutte de nombreuses années avec l'éphémère attaquant marseillais pour le titre de meilleur joueur africain, Samuel Eto'o conclut à merveille un mouvement délicieux de ses coéquipiers Hazard et Oscar (1-0, 4e). Comme au match aller, les Blues démarrent de la meilleure des manières. Comme au match aller, ils survolent la première période. Emmenées par un virevoltant Eden Hazard, les troupes de Mourinho multiplient les occasions, mais Lampard et Terry ne scorent pas (22e, 33e). Le scénario de la rencontre à la Türk Telekom Arena semble se répéter.

Galatasaray impuissant

Sauf que cette fois, les quadruples champions d'Angleterre sont chez eux. Sur corner, Muslera ne peut que repousser le coup de tête de Terry et Cahill surgit pour secouer les filets (2-0, 40e). La messe semble dite, d'autant que les Turcs sont apathiques. Au final, les visiteurs terminent avec quatre tirs dont un seul cadré, alors qu'ils devaient marquer pour espérer une qualification. A l'inverse, les locaux ne desserrent pas leur étreinte afin de s'éviter des frayeurs inutiles. Willian (51e), Hazard (83e) et Torres (88e) butent tour à tour sur le portier de la formation dirigée par Roberto Mancini. Eliminés dès les phases de poule de la compétition la saison passée, une première pour un tenant du titre, les Blues pourraient signer une performance plus glorieuse cette année. Man City et Arsenal éliminés, Man U en fâcheuse posture avant son match retour demain, Chelsea serait le seul club anglais présent dans le Top 8 européen. José Mourinho voulait voir ses jeunes protégés se frotter au gratin continental. Et Didier Drogba recevoir un accueil royal. Au coup de sifflet final, une fois la qualification des siens entérinés, le public londonien a chanté pour l'Eléphant. Le Special One est exaucé. 

Les résultats des 8e de finale de C1

Jerome Carrere