Olivier Giroud
Olivier Giroud, auteur de son premier hat-trick avec les Gunners | AFP - ANGELOS TZORTZINIS

Chelsea et Arsenal, avec un hat-trick de Giroud, qualifiés avec la manière

Publié le , modifié le

Pour la première fois de sa carrière en Ligue des Champions, et pour la première fois sous le maillot d'Arsenal, Olivier Giroud a réalisé un hat-trick, pour mener les Gunners à la victoire (3-0) sur le terrain de l'Olympiakos. Lors de cette ultime journée de la phase de groupes, les hommes d'Arsène Wenger se sont ouverts les portes des 8e de finale de la Ligue des Champions, comme Chelsea, vainqueur (2-0) à domicile de Porto, qui se trouve éliminé après le succès de Kiev sur le Maccabi (1-0). Qualifications également de la Roma.

Olympiakos - Arsenal: l'oeuvre de Giroud

Il leur fallait une victoire avec deux buts d'écart. Ils en ont eu trois. Pourtant, dans le passé, les Gunners n'avaient réussi le score qualifiant qu'à 17% depuis l'avènement de la Ligue des Champions. Mal partis dans cette compétition (défaites à Zagreb et à domicile contre l'Olympiakos), ils ont su obtenir une victoire plus que probante dans le chaud stade du Pirée, avec un Olivier Giroud des grands soirs. Lui-aussi a été, un temps, mal en point dans ce collectif. Mais l'attaquant français est revenu au premier plan au bon moment. Sur les 15 derniers matches, il vient tout simplement d'inscrire 13 buts. Ce soir, le premier, inscrit dès la 29e minute, lui a d'abord permis, d'une tête sur un centre de Ramsey, de dépasser un certain Dennis Bergkamp, ancienne gloire d'Arsenal à la technique si parfaite, au rang des buteurs du club en Ligue des Champions (8). A la 49e minute, il s'est offert son premier doublé en Ligue des Champions en surgissant de nulle part, donnant alors à son équipe l'avantage nécessaire pour aller en 8e de finale. Et à la 67e minute, il a réalisé son premier hat-trick sous ce maillot, en transformant un penalty, donnant un peu plus d'air à Arsène Wenger, ce qu'avait contribué à faire Petr Cech avec quelques arrêts de grande classe. Pour la 13e année consécutive, Arsenal se qualifie pour les 8e de finale de la Ligue des Champions. cela fait 16 années de suite que les Gunners se sortent de la première phase de groupes.

Chelsea - Porto: le gros de coup de "Mou"

Depuis sa victoire sur Chelsea au match aller, Porto semblait sur une voie royale pour se sortir de ce groupe G. Mais en s'inclinant à domicile contre Kiev lors de la précédente journée, les Portugais s'étaient mis sous pression. Ils avaient leur destin en mains, mais l'homme qui leur a offert leur dernière Ligue des Champions en 2004, José Mourinho, s'est chargé de leur retirer le sésame à Stamford Bridge. Le technicien était lui-aussi sous pression, avec des Blues à l'agonie en championnat. Et quand le sort s'acharne... A la 12e minute, alors que Casillas avait repoussé la tentative de Diego Costa lors de leur duel, le ballon repartait sur le défenseur Marcano qui l'envoyait dans son propre but. Déjà auteur d'un but libérateur et vainqueur contre Kiev le 4 novembre dernier (2-1), Willian remettait ça en frappant au premier poteau pour tromper le portier espagnol, et assurer une qualification tranquille à l'équipe anglaise. Le Brésilien fait désormais partie des meilleurs buteurs de cette compétition. Et "Mou" a joué un bien mauvais tour à son ancienne équipe, qui se trouve éliminée de la Ligue des Champions et reversée en Ligue Europa. Chelsea termine à la 1ere place de son groupe, pour la 10e fois en 13 participations.

Messi, Hernandez et Lewandowski, serial-buteurs dans les autres matches

Leverskuen avait encore l'occasion de gagner son billet pour les 8e de finale. Mais il fallait pour cela vaincre la terreur barcelonaise. Malheureusement pour les Allemands, le 12e but de "Chicharito" lors de ses 11 derniers matches (14 en 20 matches avec le Bayer), inscrit à la 23e minute, ne faisait que répondre à celui de Lionel Messi (20e), qui était son 8e sur les 8 derniers matches et surtout son 80e en Ligue des Champions. Avec ce nul (1-1), Leverkusen est renvoyé en Ligue Europa, et c'est l'AS Roma, auteur d'un piteux (0-0) contre le BATE Borisov avec une belle bronca du public à l'arrivée, qui accompagnera les Barcelonais en 8e. Avec son ticket déjà en poche, le Bayern Munich n'a pas forcé son talent sur le terrain du Dinma Zagreb, s'imposant (2-0), grâce à un doublé de l'inévitable Lewandowski (61e, 64e). Le Polonais est le deuxième meilleur buteur (7) de la compétition derrière Cristiano Ronaldo (11 réalisations). Il aurait pu s'approcher un peu plus s'il avait frappé le penalty en fin de match, que Muller se chargeait de tirer pour l'envoyer sur le poteau...

Lionel Messi entouré par les Barcelonais après son 80e but en Ligue des Champions
Lionel Messi entouré par les Barcelonais après son 80e but en Ligue des Champions

Bilan de la phase ​de groupes

Les 1ers: Real Madrid (ESP), Wolfsburg (GER), Atletico Madrid (ESP), Manchester City  (ENG), FC Barcelone (ESP), Bayern Munich (GER), Chelsea (ENG), Zenit  Saint-Pétersbourg (RUS)

Les 2emes: Paris SG (FRA) PSV Eindhoven (NED), Benfica (POR), Juventus (ITA), AS Rome  (ITA), Arsenal (ENG), Dynamo Kiev (UKR), La Gantoise (BEL)

Les 3emes reversés en Ligue Europa: Shakthar Donetsk (UKR), Manchester United (ENG), Galatasaray (TUR), FC  Séville (ESP), Leverkusen (GER), Olympiakos (GRE), FC Porto (POR), Valence CF  (ESP)

Les derniers, éliminés: Malmö FF (SWE), CSKA Moscou (RUS), Astana (KAZ), Mönchengladbach (GER),  BATE Borisov (BLR), Dinamo Zagreb (CRO), Maccabi Tel-Aviv (ISR), Lyon (FRA)