Chelsea
Les joueurs de Chelsea, Oscar et Ramires | AFP - DANIEL MIHAILESCU

Chelsea déroule, le Barça souffre

Publié le , modifié le

Battu à domicile par Bâle lors de la première journée de Ligue des Champions, Chelsea a bien réagi en allant s'imposer avec la manière sur la pelouse du Steaua Bucarest (4-0). Tout est relancé dans ce groupe E après la victoire (1-0) du leader Schalke 04 à Bâle. Dans le groupe H, succès minimal et compliqué pour le Barça au Celtic Glasgow. L'Ajax et le Milan ont partagé les points (1-1). L'Atletico Madrid a gagné à Porto (2-1).

La défaite en ouverture face à Bâle (1-2) sur sa pelouse avait laissé plané des doutes sur les capacités de Chelsea. L'état de grâce de José Mourinho était déjà fini. Les Londoniens devaient s'imposer pour ne pas hypothéquer leurs chances dans cette phase de poule. Ils l'ont fait de la meilleure des manières. En ne laissant aucun espoir aux Roumains du Steaua Bucarest. C'est d'abord Ramires qui ouvrait le score dès la 19e minute avant que Daniel Georgievski n'inscrive un csc (un but contre son camp) juste avant la mi-temps (44e). Le break était fait au bon moment. En deuxième mi-temps, Ramires y allait de son doublé (55e) avant que Franck Lampard ne clôture la marque en toute fin de rencontre (90e). 

Bâle de son côté, n’a pas réussi à confirmer. Sans être vraiment supérieurs, les Allemands de Schalke 04 ont toutefois davantage pris le match à leur compte. Un but superbe de Draxler peu avant l’heure de jeu a fait la différence (54e minute)

Le Barca au bout de la souffrance

Sans leur génial Argentin Messi, les Catalans ont galéré pour se débarrasser du Celtic Glasgow. Mais contrairement à l'année dernière, ils se sont imposés 1-0 grâce à un but de la tête de Cesc Fabregas (75e minute). Avant cela, le Barca avait frôlé la correctionnelle sur une frappe de Forrest détournée par Valdes (73e) et un corner, mal jugé par le portier catalan, repris de la tête par un joueur écossais. Deux actions chaudes sans conséquence qui ont précédé la délivrance pour des Catalans qui ont terminé en supériorité numérique suite à l'expulsion de Brown pour un vilain geste sur Neymar. Le jeune brésilien aurait pu mettre son équipe à l'abris en fin de match (88e), mais il a buté sur Forster. Les Catalans sont plus que jamais en tête du groupe H avec six points avant sa double confrontation face au Milan qui est allé faire match nul sur la pelouse de l'Ajax Amsterdam (1-1). 

A Amsterdam, après une heure et demi quasi insipide, tout s’est joué dans les dernières minutes. Avec d’abord l’ouverture du score signée Denswil à la 90e minute pour l’Ajax qui pensait avoir fait l’essentiel. Mais le Milan AC a trouvé suffisamment de ressources pour égaliser dans les arrêts de jeu sur un pénalty de Balotelli qui s'est fait justice lui-même après avoir subi une faute de Van der Hoorn.

L'Atletico n'a toujours pas perdu

L’Atletico Madrid continue de surprendre. Les hommes de Simeone, pourtant rapidement menés au score, ont profité de grosses erreurs défensives du FC.Porto pour aller l’emporter à Porto pour la première fois de son histoire. Menés dès la 16e minute et un but de Jackson Martinez (16e), les Madrilènes ont montré qu'ils avaient du  répondant avec l'égalisation de la tête de Godin (58e), avant qu'Arda Turan ne  donne la victoire d'une frappe puissante sous la barre. L'Atletico sera un outsider à surveiller. Dans l'autre match de ce groupe G, le Zénith et l'Austria Vienne n'avaient pu se départager plus tôt dans l'après-midi (18h), 0-0. Si ce nul  n'arrange véritablement personne, il plombe un peu plus le Zenit qui pouvait  difficilement se permettre de laisser des points en route chez lui. Réduits à  10 peu avant la pause, les Russes ont pourtant eu quelques opportunités de  buts, mais Hulk a été maladroit.

Christian Grégoire