Seedorf tirage au sort
Clarence Seedorf a eu la main heureuse pour le Paris Saint-Germain | VALERY HACHE / AFP

C1 - Paris et Monaco heureux, Lyon un peu moins

Publié le , modifié le

La Ligue des Champions reprend ses droits et cela commence par le traditionnel tirage au sort des phases de poules avant le début des matches le 13 septembre. Le PSG, qui affrontera Arsenal, Bâle et le Ludogorets, visera la première place du groupe A. Monaco, placé dans le chapeau 4, peut remercier les boules de lui avoir donné un groupe sans mastodonte avec le CSKA Moscou, Bayer Leverkusen et Tottenham. Lyon devra batailler face à la Juventus, Séville et le Dinamo Zagreb.

Trois semaines avant le début des hostilités, l’ensemble du gratin européen était réuni ce jeudi à Monaco pour connaître leurs adversaires pour la phase de poules de la Ligue des Champions et le début de la longue route qui mènera deux des 32 équipes au Principality Stadium de Cardiff le 3 juin 2017, jour de finale. Les clubs Français, au nombre de trois pour la première fois depuis la saison 2012-2013, n’ont pas tous connus la même chance. Si le PSG devrait - sauf surprise - accéder à la phase finale et Monaco se disputer une place pour les huitièmes dans un groupe homogène, Lyon aura fort à faire.

Paris, tirage clément

Depuis son retour sur la scène européenne, le Paris Saint-Germain a toujours vu les boules lui porter chance, ne le plaçant jamais dans un groupe où la troisième place serait une éventualité pour les hommes de Nasser. Le PSG peut de nouveau avoir le sourire cette année puisque le club parisien n'aura qu'Arsenal pour lui barre la route de la première place. Il y avait mieux comme adversaire, mais également pire avec un club Anglais costaud mais en manque de repères depuis plusieurs années sur la scène européenne. Le PSG, plus que jamais, visera donc la première place de ce groupe A pour démarrer au mieux sa quête ultime : atteindre le dernier carré de la plus prestigieuse des coupes européennes. Sans leur faire offense, le FC Bâle et le Ludogorets Razgrad ne devraient jouer que les seconds rôles dans ce groupe et se battre pour un ticket en Europa League.

  • Groupe A : PSG, Arsenal, Bâle, Ludogorets

Monaco évite le pire

Placé dans le chapeau 4, Monaco pouvait s'attendre à figurer dans un possible groupe de la mort et voir ses chances de qualification déjà réduites avant même le début des hostilités. A l'issue du tirage au sort, Leonardo Jardim et ses joueurs peuvent s'estimer heureux en évitant aussi bien les monstres du chapeau 1 (Real Madrid, FC Barcelone, Bayern Munich) que les gros noms du chapeau 2 (Atletico Madrid, Dortmund, Manchester City). S'ils sont néanmoins tombés sur l'épouvantail du troisième chapeau (Tottenham), les Monégasques figurent dans un groupe E assez ouvert avec le CSKA Moscou et le Bayer Leverkusen et pourront rêver de rééditer leur performance d'il y a deux ans où ils avaient atteint le top 8 européen.

  • Groupe E : CSKA, Leverkusen, Tottenham, Monaco

Lyon devra se sublimer

Jean-Michel Aulas pourra se rassurer en se disant qu'il a évité le groupe F et deux terribles chocs face au Real Madrid et au Borussia Dortmund. Pourtant, cette place dans le groupe H n'a rien d'un cadeau. Face à la Juventus - finaliste il y a deux ans - et le FC Séville - triple vainqueur de l'Europa League -, Lyon devra créer l'exploit pour espérer se glisser dans les deux premiers. Le déplacement sur le terrain de Zagreb ne ressemblera pas non plus à une partie de plaisir pour des Lyonnais qui voudront éviter une quatrième place qui ferait tâche. 

  • Groupe H : Juventus, Séville, Lyon, Zagreb

Guardiola retrouvera Barcelone, Cristiano le Sporting

Le temps risque d'être long jusqu'au 13 septembre et le début des premiers matches car ce tirage au sort ce jeudi nous a offert des affiches prometteuses. Pep Guardiola retrouvera le Camp Nou et le FC Barcelone pour ses premiers pas en C1 sous ses nouvelles de couleurs de City. Un groupe C où le Borussia Moncehngladbach et le Celtic Glasgow tenteront de créer la surprise. Autres retrouvailles : celles de Cristiano Ronaldo avec son club formateur, le Sporting Portugal. Un groupe où le champion d'Europe en titre retrouvera le Borussia Dortmund pour une affiche très alléchante.

Dans le groupe D, le Bayern Munich aura l'occasion de prendre sa revanche sur l'Atletico Madrid d'Antoine Griezmann, qui l'avait éliminé l'année dernière en demi-finales. Leicester a lui hérité d'un groupe abordable pour sa grande première en C1. Avec Porto, Bruges et Copenhague, le champion d'Angleterre aura sa carte à jouer. 

Mathieu Aellen