Radamel Falcao, l'attaquant colombien et capitaine de l'AS Monaco
Radamel Falcao, l'attaquant star de Monaco | AFP - YANN COATSALIOU

C1 - Monaco-Porto : Falcao, symbole de ce Monaco façon Porto

Publié le , modifié le

Mardi, l'AS Monaco reçoit le FC Porto pour le compte de la 2e journée de la phase de poules de la Ligue des Champions. Totalement en feu depuis le début de la saison (11 buts en 7 matches de Ligue 14), Radamel Falcao est le symbole de ce club monégasque conquérant. L'ancien attaquant de Porto vit une seconde jeunesse dans un club qui s'inspire des recettes du club portugais ces dernières saisons.

Radamel Falcao est le trait d'union parfait. Lorsqu'il est recruté par le club monégasque à l'été 2013, l'attaquant colombien symbolise les nouvelles ambitieux du Rocher, et de son actionnaire russe Rybolovlev. A l'époque, il arrive de l'Atlético Madrid, club avec lequel il a inscrit 42 buts en deux saisons. Malgré ses deux prêts ratés à Manchester United et Chelsea, "El Tigre" est toujours le symbole de ce projet, même s'il a évolué. Désormais, les millions volent toujours autour de Louis-II, mais cela rentre dans les caisses de l'ASM. 

Car après avoir pris feu à l'été 2013, le carnet de chèques monégasque s'est considérablement refroidi, pour devenir plutôt une machine à cash. James Rodriguez, Geoffrey Kondogbia, Anthony Martial, Yannick Ferreira Carrasco, Aymen Abdenour, et l'été passé Bernardo Silva, Benjamin Mendy, Tiémoué Bakayoko ou Kylian Mbappé. Tous ces joueurs ont quitté la Côte-d'Azur contre des chéques mirobolants. Au total, avec le transfert record pour un joueur français réalisé par le PSG, l'ASM a vendu pour 357.5 millions d'euros durant le dernier mercato. Un record parmi tous les grands clubs européens. Et depuis 20 ans, les ventes réalisées placent ce club sur la 3e marche du podium, avec plus de 905 millions de recettes en ventes de joueurs, juste derrière... le FC Porto (927.5 millions d'euros). L'ancien club de Falcao.

Falcao en phare du projet monégasque

Depuis longtemps, le club portugais est reconnu pour sa capacité à dénicher de nouveaux talents, et à les vendre très chers. Falcao a fait partie de cette réussite, lorsqu'il est arrivé en 2009 en provenance de River Plate. Mais il n'y a pas que lui. Parmi les plus célèbres, on peut citer James Rodriguez, Joao Moutinho (transférés à Monaco lors de cet été incandescent), Hulk, Mangala, Deco, Ricardo Carvalho, Lucho Gonzalez, Danilo... La liste est longue. Cette réussite a d'ailleurs conduit les dirigeants du PSG à recruter Antero Henrique, l'ancien directeur sportif du FC Porto, pour lui donner les clés du recrutement depuis cet été.

Et si aujourd'hui, Monaco occupe la 2e place du classement de la Ligue 1 après avoir vendu quatre de ses cadres à l'intersaison, il le doit beaucoup à Falcao. En 7 journées, le buteur colombien a déjà fait trembler les filets adverses à 11 reprises. Jamais un attaquant n'avait connu pareille réussite en début de saison depuis Carlos Bianchi en 1974-1975 (12 buts). Malgré le départ de Mbappé, qu'il avait contribué à faire exploser la saison passée, Falcao aimante le ballon et montre le chemin à un collectif en reconstruction. Mais qui tourne déjà très bien. A 31 ans, il ne représente peut-être plus une valeur marchande aussi impressionnante que lors de son arrivée en France (60 millions d'euros), mais il a retrouvé une valeur incroyable sur le terrain. Oubliés les déboires à Manchester United et Chelsea. Radamel Falcao est là, avec le brassard de capitaine, et il compte bien faire encore progresser l'ASM. Jusqu'à soulever la Ligue des Champions, comme Porto en 2004 ?