Falcao
Le capitaine monégasque Radamel Falcao dépité contre Porto en LDC | VALERY HACHE / AFP

C1 : Monaco dans le doute avant d'affronter le Besiktas

Publié le , modifié le

En grande difficulté dans le jeu, l'AS Monaco s'est inclinée (3-2) face à l'Olympique Lyonnais ce week-end en Ligue 1. Pas encore au niveau qui était le sien l'an dernier, le champion de France reste sur trois matches sans la moindre victoire toutes compétitions confondues (1 nul et 2 défaites). On est loin du rendement habituel de l'ASM avant la rencontre décisive de ce soir en Ligue des champions face au premier du groupe : le Besiktas d'Istanbul.

Monaco est à un tournant de sa saison. Dernier de son groupe G avec un point, l'ASM n'a plus le choix et doit gagner face au Besiktas, à l'occasion de la troisième journée. Pour espérer passer la phase des poules, l'équipe de Leonardo Jardim, doit rapidement oublier la défaite contre Lyon. Mais le coach portugais doit composer avec un effectif largement remanié cette saison (11 nouveaux joueurs). Face aux Turcs du Besiktas, surprenants premiers du groupe G, une défaite serait catastrophique dans l'optique d'une qualification en huitièmes de finale. Pire, elle remettrait en cause la politique des transferts du club de la Principauté. 

Toujours pas d'équipe type

D' une équipe crainte par la plupart des grandes équipes européennes aux tâtonnements de Leonardo Jardim cette saison, il y a un fossé. Du très performant 4-4-2 de la saison passée, l'entraîneur monégasque cherche encore la formule idéale. La défaite 3-0 contre Porto il y a trois semaines a révélé d'importantes faiblesses défensives et une incapacité monégasque à faire la différence face à des équipes plus athlétiques. Sur ce match, Jardim n'avait pas été très inspiré. Et l'option Radamel Falcao seul en pointe ne s'était pas révélée judicieuse. Le Colombien devrait d'ailleurs faire son retour dans l'équipe ce mardi puisqu'il a été mis au repos face à Lyon tout comme Djibril Sidibé et Fabinho (suspendu).  

Monaco sait rebondir

Face au doute, Monaco sait toutefois rebondir.  Après la claque à Nice (4-0) lors de la 5e journée de Ligue 1, Thomas Lemar et les siens avaient prouvé leur capacité à se relever en accrochant le nul à Leipzig (1-1) puis en battant Strasbourg (3-0) et Lille (0-4). Si l'ASM souhaite faire une campagne européenne aussi bonne que celle de l'an passé, elle va devoir une fois de plus chasser ses doutes face à une équipe qu'elle affronte pour la première fois de son histoire.