C1 : Deux matches de suspension pour Sergio Ramos (Real Madrid) pour avoir délibérément cherché à manquer le match retour

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Sergio Ramos passe son chemin
Sergio Ramos passe son chemin | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Sergio Ramos a joué avec le feu et il s'est brûlé. Considéré comme coupable d'avoir délibérément cherché à être suspendu pour le huitième de finale retour de la Ligue des champions, le défenseur du Real Madrid a été suspendu deux matches par l'UEFA. Il manquera donc la deuxième manche contre l'Ajax Amsterdam (2-1 pour le Real à l'aller) et un éventuel quart de finale aller. Ramos avait volontairement pris un carton jaune pour pouvoir être suspendu et remettre son compteur d'avertissement à zéro pour la suite de la compétition.

Sergio Ramos a été pris par la patrouille. L’UEFA a adressé au défenseur espagnol une suspension de deux matches pour avoir sciemment cherché à être suspendu pour le huitième de finale retour de son équipe contre l’Ajax Amsterdam. Ramos avait écopé à la toute fin du match aller d’un carton jaune synonyme de suspension pour accumulation de cartons jaunes depuis le début de la Ligue des champions. L’objectif du Madrilène était d’éviter de se voir recevoir un avertissement lors du match retour et ainsi manquer une éventuelle première manche des quarts de finale. L’instance de contrôle, d’éthique et de discipline de la fédération européenne en a décidé autrement.

Le joueur du Real Madrid avait expliqué aux médias espagnols peu après la victoire des siens 1-2 aux Pays-Bas que l’idée de se voir sanctionné volontairement d’un carton jaune lui était "passé par la tête". Ramos avait une heure plus tard rétro-pédalé sur les réseaux sociaux. "Je tiens à préciser que j'en souffre plus que quiconque, que je n'ai pas poussé au carton (...) Dans le jeu, il y a beaucoup de sensations, de pulsion, il faut prendre une décision en quelques secondes". Ces déclarations avaient provoqué le lancement de l’enquête à son encontre.

C’est un petit coup dur pour le Real alors que Raphaël Varane a été touché mercredi soir en Coupe du Roi en genou.

AFP