Buffon expulsé contre le Real en 2018, Zidane expulsé contre l'Italie en 2006
Buffon expulsé contre le Real en 2018, Zidane expulsé contre l'Italie en 2006 | AFP

Buffon et Zidane, destins plus que croisés

Publié le , modifié le

Gianluigi Buffon et Zinédine Zidane se sont une nouvelle fois croisés sur les terrains de football, avec comme souvent à la clé, des grands moments de sport, des mélodrames et… un carton rouge.

Buffon et Zidane en finale du Mondial 2006
Buffon et Zidane en finale du Mondial 2006 © AFP

L’histoire est ainsi faite que Gianluigi Buffon et Zinédine Zidane, deux des plus grands footballeurs de ces dernières années, auront croisé leur chemin en des circonstances bien particulières, ponctuées d’étonnantes similitudes.

Depuis leur premier duel en 1997, les deux hommes se sont retrouvés à différentes occasions, souvent lors de très grands rendez-vous. Pour ce premier affrontement, le jeune Buffon joue à Parme. Face aux Bianconeri de Zizou, l’équipe du gardien de 19 ans l’emporte 1-0 et le Français est expulsé, déjà.

Zidane part, Buffon débarque

On aurait pu penser que l’ancien meneur de jeu et l’inusable gardien avaient tous deux joué ensemble sous les couleurs de la Juve. Mais non, ce n’est pas le cas. C’est même finalement grâce au départ de ZZ au Real Madrid en 2001 - pour quelque 73 millions d’euros - que Buffon, portier de Parme depuis déjà sept ans, débarque à Turin.

Et « Gigi » y vit depuis sa 17e saison ! En plus de 20 ans, l’emblématique gardien italien aura fait souffrir Zidane, comme Zidane l’a fait souffrir. En 2003, Zidane retrouve le stadio delle Alpi pour une demi-finale retour de C1 qu’il n’oubliera pas de sitôt. Hué par le public turinois, celui qui porte à présent le maillot du Real Madrid marque, mais ce jour-là, c’est bien Buffon le héros, en stoppant notamment un pénalty de Figo.

La panenka de Zidane sur Buffon en 2006
La panenka de Zidane sur Buffon en 2006 © AFP

L’Italien et le Français se retrouvent une nouvelle fois en 2005 en huitième de finale, et le gardien a encore le dernier mot (1-0, 0-2 en prolongation). Mais c’est bien l’année suivante, que les deux hommes vont vivre l’un des moments les plus importants de leur carrière. En finale du Mondial opposant les Bleus à la Squadra, Zidane prend l’ascendant d’une impensable « panenka » à la 7e minute. Buffon lui rend la pareille d’une superbe claquette sur une tête du N.10 à la 103e.

Puis, c’est « le drame »… Materazzi, coup de boule de ZZ : Buffon et le camp italien crient au scandale et le grand Zidane quitte le terrain sur un carton rouge. Quelques minute plus tard, l’Italie est sacrée championne du monde. L'an passé encore les deux stars se croisent, pour une finale de C1. Cette fois Zidane est devenu entraîneur du Real, et son équipe l'emporte (4-1) sur celle du gardien italien. Mais qui aurait imaginé que 12 ans après la finale de 2006, Buffon se trouverait à la place de Zidane ? Mercredi soir, c’est bien sous le regard de ZZ que le joueur de 40 ans a écopé un carton rouge. Son tout premier dans la compétition !

Zidane : "Il ne méritait pas ça du tout"

Les dieux du football avaient donc décidé de boucler la boucle entre ces deux phénomènes du ballon rond. « Il ne méritait pas ça du tout, mais on ne peut pas le changer », expliquera avec classe Zidane après la qualification de son équipe sur un pénalty trop brusquement contesté par Buffon.

"Cela n'enlèvera pas ce qu'il est, ce qu'il a fait, ce qu'il a été. C'est ce que je lui ai dit. Je l'ai vu à la fin du match pour lui dire que c'était un joueur énorme, qu'il faut qu'il pense surtout à tout ce qu'il a fait. C'est dommage de terminer de cette façon en Ligue des champions, mais peut-être qu'il pourra rejouer encore une année, comme il l'a dit hier", a indiqué Zidane. Quoi que Buffon décide, rien ne dit que les deux hommes ne seront pas amenés à se retrouver un autre jour. Ce n’était peut-être qu’un aurevoir.

Romain Bonte