Benfica-PSG
Le jeune défenseur du PSG, Khalifa Traoré butte sur le gardien du Benfica, Artur | AFP - MIGUEL RIOPA

Benfica-PSG: le PSG s'incline 2-1

Publié le , modifié le

L'équipe bis du PSG s'est inclinée 2-1 au Stade de la Luz à Benfica. Si les Parisiens avaient ouvert le score par Edinson Cavani, les hommes de Jorge Jesus ont ensuite pris le meilleur sur un PSG incapable de réagir. Une victoire frustrante pour les Portugais reversés en Ligue Europa puisque dans l'autre rencontre, l'Olympiakos a dominé Anderlecht 3-1.

Si le PSG veut revoir le Stade de la Luz, lieu de la finale de la Ligue des Champions, en mai prochain, il faudra montrer autre chose. Même si Laurent Blanc avait aligné son équipe bis dans laquelle Lucas Digne et le jeune Kalifa Traoré fêtaient leur première apparition en Ligue des Champions, les Parisiens malgré l'ouverture du score de Cavani - son cinquième but en 6 rencontres de Ligue des Champions cette saison - n'ont pas affiché la maîtrise et la hargne qui les caractérisent depuis le début de la saison. Invaincu depuis 13 matches en Ligue des Champions, la belle série s'arrête donc à Lisbonne, ville qui ne réussit décidément pas au football français où Lyon et Lille s'étaient déjà inclinés. 

Si Benfica ne réussit pas aux clubs français, le Portugal ne réussit donc pas au PSG puisque la série de 13 matches s'était ouverte après une défaite à Porto l'automne dernier. Elle se referme donc sur un revers à Lisbonne ce mardi soir. Un revers qui a pris corps dès les premières minutes. Benfica, qui devait absolument s'imposer pour espérer voir les 8e de finale, attaquait la rencontre pied au plancher. Plus présents, les hommes de Jorge Jesus se montraient les premiers dangereux. Salvatore Sirigu s'interposait sur une frappe de Pérez dès la 5e minute. Les habituels remplaçants parisiens avaient une chance de se montrer et de faire bouger la hiérarchie, mais sur ce qu'ils ont montré Pastore et Ménez notamment n'ont pas marqué de points. Même si les deux sont à la base de l'action qui mène à l'ouverture du score de Cavani à la 37e minute (avant-dernière passe de Pastore pour Ménez qui a servi l'Uruguayen bien placé), le manque d'agressivité dans le replacement notamment sur le deuxième but portugais inscrit par Gaitan (58e) n'a pas du faire plaisir à Laurent Blanc. 

Avant cette réalisation qui a scellé la rencontre, Kalifa Traoré (22 ans), qui n'avait pas encore joué cette saison et découvrait les frissons de la Ligue des Champions, a payé le prix fort sur sa première intervention du match. Carton jaune et penalty pour une charge trop appuyée sur Silvio. Juste avant la pause Lima remettait ainsi les deux équipes à égalité (1-1). Dominée puis menée au score après le but de Gaitan, les Parisiens n'ont pas été capables de renverser la tendance, malgré les entrées des cadres comme Matuidi et Lavezzi. L'Argentin a toutefois manqué le cadre à la 68e servi par Ménez. Une erreur sans gravité pour l'ancien du Napoli qui n'avait pas grand chose à gagner sur cette rencontre. Tout comme le PSG qui était déjà qualifié et assuré d'être premier de son groupe. Cette défaite fait toutefois un peu tâche une semaine après celle face à Evian (2-0). Laurent Blanc pourra y voir un enseignement : personne parmi ses remplaçants n'a les armes pour venir titiller la hiérarchie.

Voir le tweet d'OptaJean​