Ligue 1, Canal+, BeIN Sport, Droits TV
Canal+ et BeIn Sport bientôt main dans la main | JEAN-SEBASTIEN EVRARD/ AFP

BeIn Sports et Canal+ se partagent la C1

Publié le , modifié le

Canal+ et BeIn Sports ont indiqué vendredi soir avoir obtenu de l'UEFA les droits de diffusion audiovisuels en France de la Ligue des champions pour la période 2015-18. Ces annonces n'ont pas été confirmées officiellement par l'UEFA qui a seulement indiqué que sa communication sur le sujet se ferait plus tard, à une date non encore arrêtée. Les deux chaînes ont donc devancé l'instance européenne pour se livrer à un jeu de communication savant.

Dans la lutte entre les deux chaînes de télé, c'est Canal+ qui a dégainé la première pour la Ligue des Champions. Dans un communiqué, la chaîne cryptée s'est d'abord dite "très heureux de se voir  attribuer par l'UEFA un lot premium". Elle explique qu'elle  diffusera "en direct un match de premier choix à chaque journée de Ligue des  champions". Selon le directeur des sports de Canal+ Cyril Linette, interrogé vendredi  soir sur France Info, cette offre comportera une "amélioration" : celle de  diffuser, "en tout cas sur une grande partie de la compétition", la rencontre  sur un jour fixe, le mercredi. "Aujourd'hui c'est selon le tirage au sort, soit le mardi soit le  mercredi", a expliqué Cyril Linette.

"Ce qui est très bien quand on est une  chaîne de sports, mais qui l'est moins quand on est une chaine généraliste qui  fait aussi du cinéma et des séries". A partir de 2015, poursuit-il sur France Info, les matches de Ligue des  Champions seront diffusés le mercredi, laissant deux jours sans football après  l'affiche de Ligue 1 du dimanche. "C'est plus équilibré et c'est important par  rapport à notre promesse". "En remportant un grand match de Ligue des champions une semaine après  avoir obtenu les deux lots premium de la L1, soit au total trois lots premium  sur quatre, le Groupe Canal+ est en mesure de proposer à ses abonnés la plus  belle offre de football jamais réunie par un opérateur audiovisuel en France",  se félicite la chaîne cryptée.

La réponse de BeIn Sports

Peu après, BeIn a également publié un communiqué dans lequel elle se dit  "fière d'annoncer l'acquisition du lot premium de l'appel d'offres de l'UEFA  Champions League, correspondant au choix 1". Interrogé par l'AFP, Florent Houzot, directeur de la rédaction de BeIn, a  estimé que sa chaîne n'était "pas du tout à égalité avec Canal". "On remporte cet appel d'offres et c'est une énorme satisfaction. On prend  quatre lots sur cinq, dont le seul lot premium, qui est le lot A1", a-t-il dit. Dans le détail, BeIn diffusera tous les matchs de chaque journée, soit 129 rencontres en direct et en exclusivité, et 16 en différé", ces 16 matches correspondant à ceux de C+. La chaîne sportive diffusera également la finale de l'épreuve, mais pas en exclusivité puisque la finale doit être co-diffusée par une chaîne  gratuite.Enfin, BeIn sera également le diffuseur exclusif de la Super Coupe de  l'UEFA (vainqueur de la C1 contre vainqueur de la C3).

Le tweet de Florent Houzot

UEFA Champions League 2015/2018 | beIN SPORTS remporte le lot Premium de l'appel d'offres et conserve l'intégralité de la compétition

— Florent Houzot (@florenthouzot) April 11, 2014

Tant qu'au moins deux clubs français sont encore en course, BeIn prendra la  case du mardi et Canal+ celle du mercredi, a encore expliqué M. Houzot à l'AFP. A partir du moment où il n'y en aura plus qu'un en lice, BeIn aura le  premier choix de diffusion, même si le match du club en question est programmé  le mercredi. "Cela signifie que si un club français va en finale de la Ligue des Champions en 2015, 10 de ses 13 matches dont la finale auront été diffusés sur notre antenne", a-t-il dit. Les droits audiovisuels du foot français (L1 et L2) pour la période 2016-20  avaient été attribués vendredi dernier pour 748,5 millions d'euros annuels, un  montant record, à BeIn et Canal+, cette dernière s'offrant les meilleurs  matches. Au début du mois de mars, BeIn avait annoncé avoir racheté à TF1 les droits de diffusion en France de l'intégralité des matches du Mondial-2014, dont 36 en exclusivité.