Bayern Munich : décevant contre Lyon, Lewandowski vise le record de Ronaldo

Publié le , modifié le

Auteur·e : Adrien Hemard
Robert Lewandowski
Auteur du troisième but munichois contre Lyon, Robert Lewandowski exulte. | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Pas forcément brillant contre l'Olympique lyonnais en demi-finale de Ligue des champions, Robert Lewandowski y est quand même allé de son petit but (3-0). Une réalisation qui porte à 15 son total en 10 matches de C1 cette saison, et qui le place sur les traces du record de Cristiano Ronaldo.

88eme minute de la demi-finale de Ligue des champions entre Lyon et le Bayern Munich, celle choisie par Robert Lewandowski pour sortir de l'ombre. Jusque là muet, et anormalement maladroit, le Polonais surgit de la tête sur un coup franc de Kimmich. Il prend le meilleur sur Marcelo et inscrit le troisième but munichois de la soirée. Pas le plus utile, ni le plus beau : mais ce quinzième but en neuf matches de C1 cette saison permet au Polonais de viser le record de Cristiano Ronaldo.

Buteur à chaque match

Avant d'affronter Paris en finale dimanche, Robert Lewandowski en est donc à 15 réalisations cette saison en seulement neuf rencontres de C1 (il est resté sur le banc lors du dernier match de poule contre Tottenham, ndlr). En 2013-2014, CR7 avait lui inscrit 17 buts en 11 matches. Contre le PSG, le Polonais devra donc inscrire deux buts pour égaler le record, trois pour le battre. Mais pour cela, il devra afficher un autre visage que contre Lyon mercredi soir.

Car s'il a fini par inscrire son but en toute fin de match, Robert Lewandowski a livré une copie peu convaincante face à l'OL. Pourtant, depuis la reprise de la compétition, il était dans une forme étincelante et a porté le Bayern vers le titre de champion (34 buts en 31 matches de Bundesliga, dont 9 depuis le restart, ndlr) puis en demi-finale de C1 (buteur contre Chelsea et Barcelone, ndlr). Mais contre l'OL, l'attaquant du Bayern s'est montré étonnamment maladroit, comme sur le deuxième but de Serge Gnabry où il rate d'abord le ballon seul face à la cage lyonnaise (33e).

à voir aussi Olympique Lyonnais - Bayern Munich : Serge Gnabry, le jour de gloire Olympique Lyonnais - Bayern Munich : Serge Gnabry, le jour de gloire

Avant cela, il avait été devancé de peu par Denayer (20e) et Lopes (30e) sur ses rares opportunités. D'ordinaire prompt à sentir les coups, il a également été trop court sur un centre-tir plongeant de Gnabry (38e). Avec son doublé, ce dernier l'a d'ailleurs éclipsé de la soirée. Mais à bientôt 32 ans - il les fêtera le 21 août -, Lewandowski a encore de la ressource. Il en faut pour être décisif à chaque match de C1 comme il l'a été cette saison. Hormis le dernier match de poules contre Tottenham qu'il a passé sur le banc, il n'a d'ailleurs loupé que 13 minutes de l'épopée bavaroise : c'était en fin de match contre l'Etoile Rouge de Belgrade, après avoir inscrit... un quadruplé.

Cette fois, Lewandowski était bien sur le terrain en fin de match, et il en a profité pour planter son but. Anecdotique pour le résultat, mais suffisant pour lui pour espérer titiller le record de CR7. Un record qu'il tentera d'approcher lors de la finale dimanche contre Paris, la deuxième de sa carrière après celle perdue avec Dortmund en 2013 contre le Bayern. Dans la forme de sa vie à 32 ans, le Polonais n'entend pas laisser passer cette deuxième chance. Et si pour soulever la coupe aux grandes oreilles il doit planter un triplé et s'offrir ce record, il ne s'en privera pas, même si nul doute qu'il signerait pour être sacré sans être buteur en finale. Mais de toute façon, cette saison, jouer un match de Ligue des champions sans marquer, Robert Lewandowski ne sait pas faire.