Elie Baup
Le visage fermé d'Elie Baup | AFP - BORIS HORVAT

Baup: "Le réalisme du côté d'Arsenal"

Publié le , modifié le

Malgré les occasions, Elie Baup ne pouvait que constater la défaite de l'équipe de Marseille contre Arsenal (2-1) en Ligue des Champions. "Le résultat est là. Ce qui domine c'est un sentiment de frustration, et de déception. Mais le réalisme était du côté d'Arsenal."

- Marseille a longtemps fait jeu égal voire dominé, trouvez-vous le  résultat injuste ?
Elie Baup:
"Le résultat est là. Ce qui domine c'est un sentiment de frustration, et  de déception. Mais le réalisme était du côté d'Arsenal."
   
- Le tournant, est-ce l'erreur de Jérémy Morel qui amène le but de  Walcott?
E.B.:
"Il ne faut pas accabler le joueur dans le sens où il a fait un très  gros match face à Walcott qui est un très bon joueur. Jusqu'à ce moment-là, il  l'avait contrôlé parfaitement et Walcott ne s'était pas illustré. Mais la  moindre erreur, on la paie cash."
   
- Même si selon Arsène Wenger, Marseille n'est pas condamné par cette  défaite, ça complique bien les choses ?
E.B
.: "C'est évident que les points sont chers. On a vu le résultat de notre  adversaire Dortmund qui perd à Naples (2-1). Mais tant qu'on n'a pas fait les  cinq matches qui restent, il faut toujours y croire et essayer d'être le plus  efficace possible et d'éviter les erreurs."
   
 - Vous perdez alors que vous avez eu paradoxalement beaucoup d'occasions ?
E.B.:
"Tout le monde l'a vu, mais notre adversaire a su faire le dos rond, il  a été plus réaliste que nous. On doit aussi l'apprendre, se l'approprier pour  la suite."

Vidéo: les réactions après le match