Alexandre Lacazette Lyon VS La Gantoise 2015
Alexandre Lacazette à la lutte avec les Belges de La Gantoise | YORICK JANSENS / BELGA MAG / BELGA

Battu par la Gantoise en Ligue des Champions, l'OL doit oublier ses rêves européens

Publié le , modifié le

En s'inclinant 1-2, mardi soir, face à La Gantoise, pour le compte de la 5e journée de la Ligue des Champions, les Lyonnais ont vu s'évanouir tous leurs espoirs européens (y compris pour la Ligue Europa). Si, pour leur dernier match européen à Gerland, les Gones ont rapidement ouvert la marque par Jordan Ferri, ils se sont ensuite relâchés permettant aux Belges de revenir rapidement au score et même de s'offrir in extremis la victoire sur une ultime tête de Kalifa Coulibaly.

Manifestement motivés par cet ultime match de Coupe d’Europe dans leur antre de Gerland mais surtout par l’enjeu crucial de cette rencontre en vue des 8e de finale, les Lyonnais prenaient rapidement l’avantage. Rachid Ghezzal décalait Jordan Ferri à gauche de la surface et ce dernier remportait son duel face à Matz Sels d’une frappe frôlant le poteau gauche (1-0 à la 7e). Malheureusement pour les Lyonnais, la joie n’allait pas durer bien longtemps. Un peu trop passifs après leur ouverture du score, les Gones devaient en effet faire face à des Belges très joueurs, qui leur donnaient du fil à retordre.

Un relâchement qui coûte cher

La Gantoise se procurait plusieurs occasions et parvenait à concrétiser sa domination à la demi-heure de jeu. Sur un coup franc – et grâce à une petite combinaison maison – Danijel Milicevic trompait magnifiquement Anthony Lopes (1-1 à la 32e). Un peu sonnés par cette égalisation, l’OL peinait à retrouver ses esprits et la fin de la première mi-temps était particulièrement difficile pour les hommes d’Hubert Fournier subissant sans relâche les assauts belges.

Au retour des vestiaires, les Gones se montraient plus incisifs. A l’image notamment de Mathieu Valbuena qui se procurait deux occasions avant l’heure de jeu (51e et 58e). Mais malheureusement pour les locaux, la défense belge était bien en place et Sels était très solide dans ses buts. Le jeu lyonnais perdait en intensité et, alors que, sous une pluie battante, on s'attendait à voir les deux équipes se quitter sur un match nul, la Gantoise arrachait in extremis la victoire. C'est Kalifa Coulibaly qui, de la tête, ruinait tous les espoirs européens des Gones (90e +5). 

Un exercice 2015 à oublier 

Un nul, quatre défaites et donc seulement un point au compteur. C'est sur ce triste bilan que les Gones tirent leur révérence de la scène européenne - y compris de la Ligue Europa - tandis que les Belges, désormais 2e du groupe H, sont désormais en bonne posture pour la qualification pour les 8e de finale. Pour rappel, un peu plus tôt dans la soirée, le Zénith Saint-pétersbourg a conforté sa place de leader du groupe en battant Valence 2-0.

Vendredi, face à Montpellier, toujours à Gerland, Lyon devra réagir pour  reprendre le fil de sa saison en championnat et rester dans le haut du tableau  avec l'espoir d'une nouvelle qualification en Ligue des Champions la saison  prochaine.

Isabelle Trancoën