Supporters OM
500 supporters de l'OM feront le déplacement dans la capitale ce dimanche | BORIS HORVAT / AFP

Barcelone-PSG: A Marseille, la jubilation des fans après la déroute parisienne

Publié le , modifié le

"Ca leur rabat le caquet": à Marseille, à l'instar de Michel Tonini, président d'un club de supporters de l'OM, la déroute historique de l'ennemi intime parisien à Barcelone mercredi a été particulièrement appréciée. "A jamais les premiers !": sérieusement, pour rappeler que l'OM est le seul club français à avoir remporté la plus prestigieuse des coupes d'Europe de football. Ou ironiquement, pour souligner que le PSG est entré dans l'histoire en devenant le première club éliminé en coupe d'Europe après avoir gagné 4-0 au match aller, les Marseillais ne se privent pas de reprendre jeudi matin le célèbre leitmotiv de leur équipe.

"Vous aussi, aujourd'hui, vous êtes à jamais les premiers à ridiculiser le foot français", lance par exemple René Maleville, supporter emblématique de l'OM, dans une vidéo publiée sur le site du Phocéen, habituellement consacré uniquement au club marseillais. "Au vu de ce qui s'est passé hier soir je me suis dit +ah là, t'es obligé d'aller t'adresser un peu à tout le monde+ et notamment aux supporters du PSG", poursuit le septuagénaire à la voix rocailleuse, qui commente régulièrement l'actualité de l'OM. "Nous en 120 ans, on n'a jamais subi une humiliation européenne comme celle-là, jamais! (...) J'espère que vous allez apprendre l'humilité, que vous allez arrêter avec vos propos insultants, sales", ajoute René Mallevile. 

"Nous, nous sommes à jamais les premiers dans le bonheur, vous, vous êtes à jamais les premiers dans le malheur. Mais vous avez aussi plongé la France du football dans la honte, nous on a l'a plongée dans la gloire", conclut-il à l'adresse des supporters du PSG, dont il rappelle qu'ils n'ont pas été avares en insultes et quolibets après la récente défaite infligée par les Parisiens aux Marseillais au stade Vélodrome (5-1).

"Je déteste le PSG"​

Momo, Soso et Frankie, qui tiennent une boutique d'accessoires de l'OM en face du stade, ont quant à eux sorti le grand jeu: banderole "Fuck Paris" déployée quelques minutes sur les marches menant au Vélodrome, paillassons recouvert du maillot du PSG à l'entrée de la boutique et banderole "Barça - ici c'est fini" --parodiant le "Ici, c'est Paris" des fans du PSG-- recouvrant l'enseigne du magasin. L'un d'eux, maillot de l'OM et longues dreadlocks rousses, se réjouit: "C'est magnifique. Après la prestation du PSG hier, on devait leur rendre hommage!". 

Michel Tonini, président des Yankees, un des clubs de supporters historiques de l'OM, oscille entre feinte indifférence et jubilation certaine: "Cela ne me regarde pas, c'est leur problème, mais sur le coup j'étais très content, surtout de la manière dont cela s'est passé. Ca leur rabat le caquet. Ils n'avaient qu'à faire moins les beaux quand ils ont battu l'OM... Voilà ce qui se passe quand on rencontre un grand club européen!".

Le sentiment est largement partagé dans les rues de la ville: "Je déteste le PSG!": sourit Daniel, 55 ans. "Les supporters de l'OM étaient complètement fous. On a été vengés par le Barça!". Nasser Hadri, 43 ans, reconnaît lui aussi s'être "régalé": "Le PSG il entre dans la honte! Comme ils nous ont cassé le moral maintenant ils vont sentir la douleur". L'OM, lui aussi, n'a pas pu résister. Sobre mais efficace, le club a posté sur son compte twitter la photo d'un jeune supporter marseillais, portant un maillot du club, dans l'enceinte du Camp Nou, avec la simple mention: "Hugo, Barcelona. îOMworldwide".

AFP