déception PSG éliminé par le FC Barcelone C1 2017
La déception des Parisiens | Josep Lago / AFP

Barcelone-PSG: Les 5 moments-clés d'une incroyable élimination parisienne

Publié le , modifié le

Les quatre buts d'avance du match aller n'ont pas suffi aux Parisiens pour se qualifier en quarts de finale de la Ligue des Champions. Au Camp Nou, le PSG a eu l'occasion de tuer le match. Mais sa fébrilité, ses grossières erreurs et des décisions arbitrales litigieuses ont eu raison de son parcours européen. Voilà cinq moments-clés de ce 8e de finale qui restera dans l'histoire de la compétition: c'est la première fois qu'une équipe qui a gagné à l'aller (4-0) est éliminée (6-1).

3e minute - L'ouverture du score précoce

Double erreur individuelle de la défense parisienne, entre Marquinhos et Trapp qui n'interviennent pas. Ce premier but si précoce a donné confiance aux Barcelonais, et rendu les Parisiens fébriles.

11e minute - Le penalty non-sifflé pour une main de Mascherano

Le PSG ballotté, trouve une velléité offensive avec un débordement de Draxler dont le centre est repoussé par Mascherano de la main en corner. 

85e minute - Le duel perdu par Di Maria

Bien lancé en profondeur, Angel Di Maria a eu l'occasion d'être le héros de la soirée. Mais il a perdu son duel face à Ter Stegen, oubliant en plus Cavani qui était sur le côté droit. C'était la bonne période parisienne, le moment où les Parisiens avaient un pied en quarts de finale (3-1).

90+1 - La simulation de Suarez pour un penalty qui redonne l'espoir

Après avoir déjà sifflé un penalty généreux sur une glissade de Meunier, heurté par Neymar, l'arbitre sifflait un nouveau penalty pour un superbe plongeon de Suarez, averti quelques minutes avant pour simulation. Cette fois, le bras de Marquinhos touche le cou de l'Uruguayen. Suffisant pour le 5e but catalan

90+6 - Le 6e but encaissé après avoir joué le hors jeu

Cinq minutes dans le temps additionnel sont déjà passées. Sur un lointain coup franc, les Parisiens tentent de jouer le hors jeu. Très mal.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze