Ronaldo (Real Madrid)
Ronaldo (Real Madrid) | DANI POZO / AFP

Ballon d'or : La C1 relance Ronaldo

Publié le , modifié le

Avec 8 buts inscrits en quatre matches de Ligue des Champions, l'international portugais égale des records jusqu'à présent détenus par Inzaghi, Van Nistelrooy, ou Hernan Crespo. Mais surtout, il supplante son meilleur ennemi, Lionel Messi. Et si la course au ballon d'or prenait un tournant inattendu ?

Cristiano Ronaldo n'est pas un joueur comme les autres. On ne vous parle pas seulement de ses stats ahurissantes, ou de ses 3000 abdos quotidiens, mais de son orgueil. Une fierté qui, lorsqu'elle est piquée au vif, a tendance à le galvaniser, et à fermer au passage quelques "clapets". Car au lendemain de sa (nouvelle) belle prestation sur la pelouse de la Juventus (2-2), et près de deux semaines après les propos vindicatifs du président de la FIFA Sepp Blatter, l'international portugais est revenu dans la course au ballon d'or, précieux sésame récompensant le meilleur footballeur de l'année. 

CR7 peut exploser le record 

Invité à l’université d’Oxford pour y tenir une conférence devant des étudiants, le boss de la FIFA avait livré son regard sur le duel éternel entre Lionel Messi et Crisitiano Ronaldo, en concurrence pour rafler le ballon d'or. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que Blatter n'y est pas allé de main morte avec l'attaquant du Real Madrid :"Messi est un bon garçon. Tous les pères et mères aimeraient l’avoir à la maison. C’est un homme bien. L’autre (Ronaldo) est comme un commandant sur le terrain". Avant d'enchainer :" l’un dépense plus que l’autre chez le coiffeur mais je ne peux pas dire qui est le meilleur.

Je préfère quand même Messi". Évidemment, la déclaration fracassante de l'une des personnes les plus influentes dans le foot mondial n'a pas laissé le Real Madrid et le principal intéressé indifférents. D'abord défendu par Carlo Ancelotti, l'ancien joueur de Manchester United s'était défendu sur sa page facebook  "Cela montre clairement le respect et la considération de la FIFA, pour moi, pour mon club et mon pays. Beaucoup de choses s'expliquent désormais… Je souhaite à M. Blatter la santé et une longue vie, avec la certitude qu'il continuera, comme il le mérite, à assister aux succès de ses équipes et joueurs favoris". Ambiance.

Et puis, CR7 a répondu sur le terrain.  Auteur d'un nouveau but mardi soir en C1 face à la Juventus - ce qui porte son total à 8 buts en 4 matches - Cristiano Ronaldo a égalé le record de buts inscrits en phase de groupes de la Ligue des champions. Contre Galatasaray et Copenhague, la superstar portugaise aura l'occasion de le battre. Et de rentrer un peu plus dans l'histoire. 

Devant Messi en C1... et en 2013 

Avec 4 réalisations en Ligue des Champions, l'Argentin quadruple ballon d'or, est loin derrière. Mieux encore : avec sa nouvelle réalisation mardi soir face à la Juve, Ronaldo a dépassé le record détenu jusque là par son meilleur ennemi, Lionel Messi, qui a inscrit 13 buts sur une année civile dans cette compétition. Le Portugais lui, en est désormais à 14. Auteur d’une année 2013 statistiquement ahurissante (avec 53 buts, 14 passes décisives en 51 matchs) Cristiano Ronaldo semble réellement irrattrapable. Et l'intéressé ne compte pas s'arrêter en si bon chemin :"222 buts avec le Real Madrid, c’est pas mal hein ?", a t-il déclaré en conférence de presse, au sortir de son match à Turin."Je me sens très bien, je suis dans une très bonne phase de ma carrière. Mes partenaires et mon public me transmettent beaucoup de confiance. C’est mon métier. J’essaie de m’améliorer chaque année et il faut prouver que je suis un grand joueur et que je donne le maximum. Ce qui m’intéresse, c’est de gagner des titres. Je veux que le futur soit encore meilleur que le présent". 

S'il joint le geste à la parole, Leo Messi va devoir sortir le grand jeu.

Jean Charbon