Verratti Anderlecht
Marco Verratti face à Anderlecht. | CHRISTOPHE SIMON / AFP

Avec un Verratti à ce niveau, le PSG peut voir très loin

Publié le , modifié le

Si la performance de Neymar et le triplé de Kurzawa y sont pour beaucoup dans le feu d'artifice du PSG face à Anderlecht hier (5-0), c'est toute l'animation offensive des Parisiens qui a été au diapason pour proposer une profusion de solutions vers l'avant. Plaque tournante du PSG, Marco Verratti a rayonné dans l'entrejeu parsien, offrant un volume de jeu ahurissant et quelques combinaisons délicieuses, qui ont abouti à son premier but de la saison.

64 minutes de jeu, 73 ballons touchés, 88% de passes complétées, un but. Ce sont les chiffres qui symbolisent la propreté et l'abattage de Marco Verratti mardi face à Anderlecht (5-0). Positionné dans le 4-3-3 classique avec Adrien Rabiot et Julian Draxler, par ailleurs encore très bon dans un rôle de relayeur, l'Italien a fait des merveilles dans l'entrejeu parisien. Omniprésent dans la construction des actions, sa lecture des déplacements et sa capacité à bouger dans les petits espaces ont éclairé le jeu des joueurs d'Unai Emery. 

Alors qu'il peine à retrouver son meilleur niveau depuis plusieurs mois, "Petit Hibou" a montré sur l'heure de jeu qu'il a disputé à quel point il pouvait être indispensable au PSG. Il apporte une justesse technique, une agressivité et un équilibré nécessaires, alors que le repli défensif de Kylian Mbappé et Neymar est parfois laxiste. Certes, face à une docile équipe d'Anderlecht, Verratti a pu naviguer sans remous, bien aidé par une équipe belge joueuse mais limitée. Il n'empêche. L'Italien est rentré dans le coeur du jeu, et s'est permis le luxe d'ouvrir le score.

Son deuxième but en Ligue des Champions

Après une superbe combinaison avec Kylian Mbappé, le lutin transalpin crochète son défenseur et ajuste tranquillement une frappe enroulée dans le petit filet de Frank Boeckx. Son deuxième but en Ligue des Champions, après celui en 2014 face au Barca (victoire 3-2). «Ça fait toujours plaisir de marquer, surtout pour quelqu'un comme moi qui ne marque pas souvent. C'était un but important, en plus, car il nous permet de gagner 1-0. Et il nous permet de jouer plus tranquille et de créer des espaces. Je suis très content pour l'équipe, on a réalisé une grande performance.", racontait-il à la sortie.

Marco Verratti ne marquera pas à chaque match, le PSG ne rencontrera pas Anderlecht à chaque journée. Mais une chose est sûre : si Paris veut aller loin dans la compétition, il aura besoin d'un milieu solide et complémentaire, qui peut soulager une "MCN" attirée comme un aimant vers le but. Avec un Verratti à ce niveau-là, le PSG peut voir très loin.