Le joueur de l'Atletico Madrid, Antoine Griezmann
Le joueur de l'Atletico Madrid, Antoine Griezmann | AFP - BURAK AKBULUT

Atletico Madrid-Bayern Munich : Antoine Griezmann "frustré" par son penalty raté

Publié le , modifié le

Antoine Griezmann n'a pas marqué contre le Bayern Munich lors de la victoire 1-0 des Colchoneros. Pire, il a même raté un penalty face à Manuel Neuer. Un échec toutefois sans conséquence pour celui qui a reçu le soutien des supporters et de son entraîneur Diego Simeone.

Griezmann face à Neuer, un classique du printemps et de l'été 2016 qui a connu un nouvel épisode mercredi soir en Ligue des champions. Il y a quelques mois les deux hommes s'étaient retrouvés face-à-face, d'abord en demi-finale de Ligue des champions à Munich et Griezmann avait eu le dernier mot. Quelques semaines plus tard, toujours en demie, mais cette fois de l'Euro en France, l'attaquant français avait trompé le gardien allemand sur un penalty qui avait ouvert aux Bleus la voie vers la finale.

Mercredi soir, lors du match de poule entre l'Atletico et le Bayern, Griezmann connaissait donc la recette pour battre l'un des trois meilleurs gardiens du monde. Donc quand il s'avance pour tirer son penalty (84e minute) et porter le score à 2-0, le Français est en confiance. Jusqu'à ce duel, il a été très bon et est même à l'origine de l'ouverture du score de Yannick Ferreira-Carrasco grâce à un subtil décalage. Il s'élance, Neuer n'anticipe pas, et son ballon puissant s'écrase sur la barre transversale. Le score en restera là et Griezmann de ne pas arriver à masquer sa déception.

En zone mixte, la déception était passée et le Français est revenu avec philosophie sur son raté. "C'est toujours frustrant, mais ce n'est pas le dernier que je vais rater", a-t-il commenté. Il a eu la joie de recevoir également l'ovation consolatrice d'un stade Vicente-Calderon tout acquis à sa cause. "C'est top et on en a besoin. On est très heureux et ils sont toujours derrière nous", a poursuivi 'Grizi'.

Lire aussi : Solide, l'Atletico Madrid se paie le Bayern Munich

Les mots de Simeone

Les bouillants Colchoneros n'ont pas été les seuls à rapidement pardonner à Antoine Griezmann. Son entraîneur, l'exigeant et volcanique Diego Simeone, a eu des mots réconfortants pour celui qu'il a façonné et hissé parmi les meilleurs joueurs du monde. "Il a raté un penalty comme en a raté (Diego) Maradona, comme en a raté (Lionel) Messi, comme en a raté n'importe quel joueur parmi les meilleurs du monde", a lancé le technicien argentin en conférence de presse.

"Il continuera à les frapper et nous sommes très heureux du travail d'Antoine. Il a été à l'origine de la contre-attaque qui a amené le but de (Yannick) Carrasco et quand il a dû défendre, il a défendu", a-t-il poursuivi. Comme d'habitude depuis qu'il est arrivé dans la capitale espagnole, le Français a été au four et au moulin, ne ménageant pas ses efforts dans le repli défensif.

Le souvenir douloureux de San Siro

Cet échec fait écho à celui beaucoup plus douloureux de la finale de la Ligue des champions 2016. A Milan, le Français avait eu la balle d'égalisation au bout du pied mais son penalty avait également trouvé les montants. Et le Real Madrid avait remporté sa 11e C1 au bout de la séance des tirs au but. Au Vicente Calderon, l'enjeu n'était pas le même et l'Atletico menait au score, mais ce tir au but aurait été la récompense d'une performance aboutie. "J'essaie d'être un joueur complet : quand il faut défendre, on défend et quand il faut être dans la finition, on essaie d'y être. Pour moi, c'est important d'être bon dans tous les domaines", a commenté le Français, saluant l'apport de son entraîneur Diego Simeone dans sa progression.

"Pour moi, il a été important, parce qu'il m'a fait progresser, je sais que j'ai encore beaucoup de choses à apprendre avec lui et j'espère continuer comme ça", a fait valoir Griezmann. Avec cette victoire, l'Atletico a pris les commandes du groupe D de la C1 avec 6 points, devant le Bayern (2e, 3 points). Le club madrilène peut déjà rêver de la première place, synonyme de tirage a priori plus favorable pour les huitièmes. "C'était important de gagner, de prendre les trois points, d'être en haut, on va continuer comme ça et on est sur le bon chemin", a conclu Griezmann.