Manuel Neuer contre Arsenal 2015 C1
Pour le meilleur et pour le pire... Avant de se trouer sur le but d'Olivier Giroud, Manuel Neuer avait repoussé l'échéance à plusieurs reprises dont une parade monstrueuse sur Walcott... | BEN STANSALL / AFP

Arsenal se relance contre le Bayern Munich !

Publié le , modifié le

Seule une victoire pouvait donner une chance à Arsenal de se qualifier pour les huitièmes de finale de Ligue des Champions. Problème : en affrontant pour la cinquième fois en deux ans le Bayern Munich, sa bête noire, la tâche s'annonçait très difficile. Pourtant, Olivier Giroud, trois minutes après son entrée en jeu, a conjuré le sort bavarois en montrant la voie aux Gunners avant qu'Özil double la mise (2-0). Après avoir longuement buté sur un Neuer exceptionnel, ce dernier s'est finalement troué sur le but du Français...

Pendant plus de 75 minutes, tout le monde pensait que Manuel Neuer, le gardien de but du Bayern Munich, allait écoeurer les attaquants d'Arsenal jusqu'au bout du bout... Le portier Allemand a en effet sorti ses mains magiques pendant une grande majorité de la partie, notamment avec cette parade absolument stratosphérique sur une tête (34e) de Walcott. Du coup, à ce moment-là, et alors qu'il avait déjà stoppé une tentative de son compatriote Mesut Özil (7e), on pouvait penser que le Bayern, qui ne manquait pas d'occasions, allait parvenir à s'imposer et finalement remercier une fois de plus son gardien star. Mais au final, le scénario a viré presque au cauchemar pour Neuer et le Bayern Munich !

Neuer : pour le pire et pour le meilleur

77e minute de jeu, alors que les deux équipes se neutralisaient chacune de leur côté, faisant souvent briller Petr Cech pour l'une et Manu Neuer pour l'autre, Olivier Giroud allait libérer tout l'Emirates Stadium de Londres ! Et pour l'ironie du sort, le gardien allemand du Bayern se trouait royalement sur sa sortie ! Incroyable... Auparavant, Douglas Costa, insaisissable, avait pourtant tout tenté mais le portier londonien s'était montré impérial (12e, 28e et 54e) jusqu'au bout. Finalement, Mesut Özil, auteur d'une solide prestation, doublait la mise dans le temps additionnel (94e) pour Arsenal qui inflige là la première défaite de la saison au Bayern toute compétition confondue, et qui surtout se relance dans son groupe de Ligue des Champions !

Leverkusen et Rome assurent le spectacle !

Dans les autres matches du soir, cela fut un véritable festival du côté du Bayer Leverkusen. Le match avait parfaitement bien commencé pour les Allemands qui allaient rapidement mener 2-0 grâce à un doublé de Chicharito (4e et 19e)... Mais la partie allait vite s'emballer puisque De Rossi lui répondait, permettant aux siens de revenir à deux partout juste avant la pause (29e et 38e). La deuxième période fut tout aussi exceptionnelle puisque cette fois-ci, ce sont les hommes de Rudi Garcia qui allaient mener au score par deux buts d'écart grâce à Pjanic (54e) et Falque (73e). La partie devenait complètement folle... Et assurément dantesque lorsque le Bayer Leverkusen parvenait au final à égaliser en seulement deux minutes par Kampl (84e) et Mehmedi (86e). Quatre partout au final au termine d'une partie sensationnelle.

Par ailleurs, alors que le Barça a fait le job en s'imposant tranquillement 2-0 à Bate Borisov grâce au doublé de Rakitic, Chelsea piétine encore (0-0 au Dynamo Kiev) pendant que Valence (2-1 contre la Gantoise), l'Olympiakos (1-0 à Zagreb) et Porto (2-0 contre le Maccabi Tel Aviv) se sont imposés.