déception Olivier Giroud Arsenal VS Bayern Ligue des Champions
La déception d'Olivier Giroud (Arsenal) | Ian KINGTON / IKIMAGES / AFP

Arsenal humilié, Arsenal éliminé

Publié le , modifié le

Corrigé 1-5 lors du match aller des 8e de finale de Ligue des Champions, Arsenal n’a pas réalisé d’exploit, ce mardi, à domicile, face au Bayern Munich. Pire, les Gunners, réduits à 10 en seconde période suite à une expulsion de Laurent Koscielny, ont été une nouvelle fois laminés (1-5). Robert Lewandowski (55e sp), Arjen Robben (67e), Douglas Costa (78e) et Arturo Vidal (80e et 85e) ont été d'intraitables bourreaux et ont logiquement offert au Bayern son billet pour les quarts de finale.

En accueillant le Bayern à l’Emirates Stadium, Arsenal savait que la tâche serait ardue après avoir été littéralement écrasé lors du match aller (1-5). Mais, en première mi-temps, les hommes d’Arsène Wenger ne se sont pas démontés et ont joué leur va-tout. Après un petit round d’observation, les Gunners ont accéléré offrant un beau spectacle face à des Munichois très solides.

Annoncé sur le banc et entré en jeu dès le début de la rencontre pour remplacé Danny Welbeck blessé lors de l’échauffement, Olivier Giroud a signé la première grosse occasion anglaise (14e) mais c’est Theo Walcott qui a débloqué le compteur londonien à la 20e minute d’une puissante frappe du pied droit.

Dans l’obligation d’attaquer pour espérer remonter l’écart, Arsenal a laissé des espaces dans lesquels les Bavarois se sont engouffrés. Arturo Vidal (24e), Robert Lewandowski (38e) ou encore Arjen Robben (41e) ont obligé David Ospina à s’employer.

Le début de la fin pour Arsenal

A ce stade de la rencontre, les deux équipes se rendaient coups pour coups dans une rencontre animée et agréable à regarder. Mais une faute de Laurent Koscielny sur Lewandowski dans la surface allait briser tous les espoirs des Gunners. Initialement sanctionné d’un carton jaune, le Français a écopé d’un rouge sur une étrange et contestable décision de l’arbitre de surface. Lewandowski s’est fait justice lui-même (1-1).

Réduits à 10 et sonnés par l’égalisation des leurs adversaires du soir, les Anglais ont ensuite sombré. Robben d’une frappe du gauche (67e), Douglas Costa également du gauche (78e), Arturo Vidal par deux fois (80e et 85e) ont crucifié les hommes de Wenger.

5-1 pour le Bayern, comme au match aller, l'addition est plus que salée pour une équipe d'Arsenal qui traverse une période compliquée en championnat mais aussi pour son coach actuellement contesté. C'est surtout la septième fois d'affilée que les Gunners échouent à passer le cap des huitièmes de finale. De son côté, le club bavarois confirme sa grande forme du moment en enchaînant un 17e match sans défaite. Et de quelle manière ! 

Isabelle Trancoën