Arsenal-FC Barcelone Ligue des champions
Zlatan Ibrahimovic, Thierry Henry et Lionel Messi ont marqué chacun à leur manière les rencontres entre Arsenal et FC Barcelone | AFP

Arsenal-FC Barcelone : Messi, Ibrahimovic, Henry... le top 5 des grands moments d'Arsenal-Barça

Publié le , modifié le

Arsenal et Barcelone vont s’affronter pour la huitième fois en Ligue des champions. Toujours prolifiques en buts, ces rencontres ont été marquées par des grands moments de football. Retour sur cinq d’entre eux.

Le quadruplé de Lionel Messi

Le joueur du FC Barcelone Lionel Messi était reparti avec le ballon du match contre Arsenal après son quadruplé
Le joueur du FC Barcelone Lionel Messi était reparti avec le ballon du match contre Arsenal après son quadruplé

Au coup d’envoi de ce quart de finale retour de l’édition 2010 de la C1, le Barca est qualifié suite à son match nul 2-2 à l’Emirates. Mais un but de Nicklas Bendtner glace l’ambiance au Camp Nou. Le Danois ouvre le score à la 18e minute et qualifie virtuellement les Gunners. La stupeur ne durera que trois minutes, le temps pour Lionel Messi d’allumer une première mèche : une frappe surpuissante à l’entrée de la surface qui trompe Manuel Almunia. En première période, la «"Pulga" inscrit un triplé. Il attendra la 88e minute pour parachever son chef-d’œuvre et terminer le travail avec une dernière réalisation. Messi 4, Arsenal 1. Cette année-là, Messi et le Barca s’arrêteront en demie battus par le Chelsea de Mourinho.

Thierry Henry rate le K.O.

Thierry Henry a perdu en finale de Ligue des champions contre le FC Barcelone en 2006
Thierry Henry a perdu en finale de Ligue des champions contre le FC Barcelone en 2006

En 2006 au Stade de France, Arsenal défie le Barca de Franck Rijkaard. Cette équipe n’est pas encore celle de Lionel Messi, elle est la propriété de Ronaldinho. Le Brésilien est Ballon d’Or, c'est le meilleur joueur du monde à cette époque. Mais lors de cette finale, "Ronnie" ne brillera pas face à un Arsenal rapidement réduit à 10 après l’expulsion de Jens Lehmann dès la 18e minute. En infériorité numérique, Arsenal ouvre pourtant le score par Sol Campbell sur un coup-franc de Thierry Henry. Le buteur français va rater par deux fois l’occasion de tuer le match. Le Barca, requinqué par l’entrée du jeune Andres Iniesta, va revenir dans le match par Samuel Eto’o (75e) et faire la différence par Juliano Belletti en toute fin de rencontre (81e). Après cette désillusion, Henry s'envolera vers la Catalogne à l'été 2007 et remportera la C1 en 2009.

Le doublé de Zlatan Ibrahimovic à l’Emirates

Zlatan Ibrahimovic a inscrit un doublé en huitième de finale de Ligue des champions contre Arsenal en 2010
Zlatan Ibrahimovic a inscrit un doublé en huitième de finale de Ligue des champions contre Arsenal en 2010

On rappelle tout le temps à Zlatan Ibrahimovic son inefficacité chronique dès que la route s’élève en Ligue des champions. Pourtant à l’Emirates lors de ce quart de finale aller de C1 en 2010, le Suédois va sûrement réaliser l’une de ses meilleures performances sous la tunique catalane. Ce soir-là, Ibra inscrit un doublé contre Arsenal dans une rencontre largement dominée par le FC Barcelone mais qui se terminera sur un score nul (2-2). Ça sera l’une des dernières performances marquantes de Zlatan en Catalogne avant son départ au bout d’un an, pour un désaccord majeur avec Pep Guardiola.

Luis Enrique brille à Highbury

Mardi soir, Luis Enrique va serrer la main d’Arsène Wenger. Au siècle dernier, en 1999, les deux hommes se sont croisés. L’un était déjà sur le banc alors que l’autre était encore joueur professionnel. A Highbury, l’ancien stade d’Arsenal, le FC Barcelone de Louis Van Gaal est opposé aux Gunners. Luis Enrique est sur le terrain et va contribuer au succès 4-2 des Catalans dans cette rencontre de poule. L’homme à tout faire du Barca – il pouvait jouer défenseur comme ailier – va inscrire le deuxième but d’un tir croisé après une belle chevauchée.

L’autre chef-d’œuvre de Messi

Lionel Messi hurle de joie après l'ouverture du score contre Arsenal en 2011
Lionel Messi hurle de joie après l'ouverture du score contre Arsenal en 2011

En mars 2011, Arsenal se déplace au Camp Nou pour le huitième de finale retour de Ligue des champions. Contrairement au quart de finale de 2010, les Anglais arrivent alors qu’ils sont qualifiés – vainqueur 2-1 à l’aller –. Mais Lionel Messi va faire parler sa magie. Juste avant la pause, durant les arrêts de jeu, l’Argentin va bénéficier du travail d’Andres Iniesta pour se jouer de Manuel Almunia d’une subtile pichenette réalisée à cent à l’heure. Le Barca passe devant et l’emportera 3-1 au final. Quelques mois plus tard, la bande de Guardiola s’offrira sa deuxième Ligue des champions en trois ans.

Lire aussi : le chef d'oeuvre de Lionel Messi raconté, sept secondes avec Messi