Alexis Sanchez Jack Wilshere
Jack Wilshere félicite Alexis Sanchez | AFP

Arsenal et Bilbao valident leur billet

Publié le , modifié le

L'équipe d'Arsenal s'est qualifiée pour la phase de poules de la Ligue des Champions en s'imposant 1-0 en match de barrage retour face au Besiktas (0-0 à l'aller). Ce n'est en revanche pas le cas de Naples qui après avoir concédé un nul (1-1) à domicile face à l'Athletic Bilbao, s'est incliné 3-1 sur le terrain de l'Athletic Bilbao. Leverkusen a éliminé Copenhague en gagnant 4-0 (3-2 à l'aller), tout comme Malmö qui a battu Salzbourg 3-0 (1-2). L'équipe bulgare de Ludogorets a créé la surprise en prenant le dessus sur le Steaua Bucarest à l'issue de la cruelle séance de tirs au but 6 tab à 5 (1-0 après prolongation du match retour, 0-1 à l'aller).

Arsène Wenger peut souffler un grand coup, son club disputera bien une 17e saison en Ligue des Champions. Mais le Besiktas de Demba Ba a chèrement vendu sa peau à Londres. C'est un but d'Alexis Sanchez qui a libéré l'Emirates Stadium, puis les Gunners ont eu le mérite de contenir les ardeurs des joueurs turcs. Comme lors du match aller, les Londoniens ont même dû terminer la rencontre en infériorité numérique après l'expulsion pour un deuxième carton jaune de Debuchy à un quart d'heure de la fin du temps réglementaire.

Désigné également favori de son barrage, le Napoli n'a pas connu le même sort que les Gunners. Tenus en échec (1-1) à domicile, les Italiens ont pourtant pensé avoir fait le plus dur lorsque Hamsik a ouvert le score (47e) dans le tout nouveau stade de San Mames. C'était compter sans le soutien du public et une fin de rencontre largement dominée par les Espagnols qui ont repris l'ascendant sur un doublé d'Aritz Aduriz (61 et 69e), puis d'un troisième but signé Ibai Gomez (74e). Bilbao retrouve donc les poules de la Ligue des Champions 15 ans après les avoir quittées.

La déception se lisait sur le visage de Rafael Benitez. "En seconde période, on doit faire la décision, mais nous avons commis des erreurs qu'il ne faut pas faire", a déploré le coach au micro de Sky Sports. "Ces erreurs ne sont  pas normales, il faut les analyser, mais ce n'est pas normal de faire des  erreurs comme ça à ce niveau. Si nous voulons progresser nous ne pouvons pas nous les permettre", a-t-il ajouté.

Une première pour Ludogorets

Alors que la logique a été respectée dans les autres rencontres, et notamment la qualification aisée du Bayer Leverkusen sur le FC Copenhague (4-0 au retour, 3-2 à l'aller), ou de Malmö sur Salzbourg (3-0, 1-0), les Bulgares de Ludogorets Razgrad ont éliminé le Steaua Bucarest à l'issue des tirs au but (6-5) après avoir égalisé sur l'ensemble des deux matches dans le temps additionnel (1-0, 0-1). Les Vert et Blanc qui avaient déjà fait parler d'eux la saison passée en atteignant les huitièmes de finale de la Ligue Europa, disputeront pour la première fois de la jeune histoire du club (fondé en 2001), la phase de poules de la Ligue des Champions.

Romain Bonte