Massimiliano Allegri Juventus Turin
Massimiliano Allegri, l'entraîneur de la Juventus Turin | Matteo Bottanelli / NurPhoto

Allegri: "attention" à Lacazette et Fekir

Publié le , modifié le

"Ils sont très bons dès la récupération du ballon. C'est surtout à ce moment là qu'il faut faire très attention": voilà ce que pense Massimiliano Allegri, coach de la Juventus Turin, du duo Alexandre Lacazette-Nabil Fekir, clé du jeu de Lyon, adversaire de la Vieille Dame mardi en Ligue des champions.

Plusieurs joueurs de votre équipe sont indisponibles avant d'affronter Lyon. Etes-vous inquiet ?

Massimiliano Allegri : "Non, je ne suis pas inquiet par rapport à cela. Nous jouerons avec d'autres éléments, ceux qui sont aptes. Il arrive toujours que plusieurs joueurs soient indisponibles à un moment donné dans la saison. Mario Mandzukic a dû s'arrêter ce (lundi) matin. J'espère aussi que pour Giorgio Chiellini ce ne sera pas important. Nous avons d'autres joueurs qui feront la différence et qui feront face à Lyon, une équipe ennuyante car très organisée et qui joue chez elle de surcroît".

Lyon n'est actuellement pas dans une très bonne dynamique. Est-ce le bon moment pour l'affronter?

M.A. : "Les matches de Ligue des Champions sont toujours difficiles ou compliqué mais il y a des matches qui se passent bien. Lyon a joué un très bon match à Séville mais en revanche sa performance a été moins bonne à Nice après avoir encaissé un but très tôt et a eu du mal à réagir. Mardi, ce sera compliqué pour les deux clubs".

Que pensez-vous du duo formé par Lacazette et Fekir ?

M.A.  : "Ce sont deux excellents joueurs, très bons techniquement et très rapides, très bons dès la récupération du ballon. C'est surtout à ce moment là qu'il faut faire très attention".

On dit que la Juve joue plutôt mal mais qu'elle arrive à gagner. Comprenez-vous cela ? Est-ce que cela vous dérange ?

M.A. : "Non, pas du tout car le championnat dure 38 journées et il est difficile de gagner en jouant mal sur 38 matches. Mais je ne sais pas trop si je comprends ce qu'est bien jouer ou mal jouer. Ce qui compte c'est le résultat final, c'est ce dont on se souvient à la fin, de savoir qui a gagné ou non. C'est cela qui compte. D'autres équipes comme Milan, la Roma ou Naples jouent bien et font du bon travail avec de bons joueurs mais la Juve a ses caractéristiques et son caractère et c'est avec ces éléments que nous devons parvenir à donner le meilleur pour aller le plus loin possible dans chaque compétition".

De la finale à Berlin en 2015 à aujourd'hui, quelle est à la chose dont vous êtes le plus satisfait ?

M.A. : "Mon objectif prioritaire est la qualification en 8e de finale. Ce sera le plus important pour moi. Ce que je constate, c'est une croissance constante malgré beaucoup de changements de joueurs. Seize: dix la saison dernière et six cette année. Cela me donne beaucoup de motivation. Le club a mis à disposition de grands joueurs qui déterminent la progression de l'équipe sur ces six derniers mois".

AFP