Ziyech Bamba Ajax Lille
Ziyech frappe au but malgré Bamba | Maurice van STEEN / ANP / AFP

Ajax-Lille : Des Dogues sans mordant

Publié le , modifié le

S'ils n'ont pas démérité face à l'Ajax Amsterdam lors de la première journée de la Ligue des champions (3-0), les Lillois se sont montrés trop peu réalistes en attaque pour espérer faire chuter le demi-finaliste de la dernière édition. De quoi nourrir des regrets mais aussi une base de travail pour les prochaines échéances.

La leçon a été sévère mais, à terme, elle portera peut-être ses fruits. Les Lillois, pour le retour sur la scène européenne, ont pu constater l'écart qui les sépare d'une top team comme celle de l'Ajax. Et cet écart se situe, pour beaucoup, dans l'efficacité devant le but. En alignant une équipe bâtie pour le contre, Christophe Galtier avait annoncé la couleur. Si l'expérience de placer Renato Sanches sur l'aile droite s'est révélée peu concluante, le fait est que les Lillois a crânement joué sa chance. On ne pourra pas leur reprocher. 

"Il faut sanctionner l'adversaire quand on peut"

"On a joué comme on voulait jouer, en créant du danger. Le match se résume sur l'efficacité dans les deux surfaces. Ils ont eu un maximum d'efficacité, et nous on n'en a pas eu", résume l'entraîneur des Nordistes au micro de RMC Sport. "A ce niveau-là, cela ne suffit pas de se créer des occasions. Il faut sanctionner l'adversaire quand on peut". Ce qu'Ikoné, par exemple, n'a pas su faire à la 44e minute quand le néo-international français a eu la balle d'égalisation au bout du pied. Hélas, Onana a sorti un réflexe de grande classe et, dès la reprise, l'Ajax s'envolait au score. Le momentum était passé. 

"On a vu que, quand on sortait, on pouvait les mettre en difficulté", constatait, toujours sur RMC Sport, Benjamin André. Lucide, ce dernier avouait tout de même à demi-mot la supériorité des Lanciers. "On savait que ça allait être très dur. Je pense qu'on a un peu trop subi. Si on avait été plus réaliste devant le but, le score aurait été différent. On ne les a pas assez fait douter malheureusement."