Monaco contre Bruges.

Ligue des champions : Monaco concède le nul face à Bruges

Publié le , modifié le

Les Monégasques ne sont pas parvenus à arracher la victoire à Bruges (1-1) pour la troisième journée de la Ligue des champions. Bien lancé par un but de Sylla à la demi-heure de jeu, l'ASM s'est fait punir en contre moins de dix minutes plus tard. Les Rouge et Blanc ont beaucoup reculé lors du second acte et concédé quelques actions chaudes, notamment en toute fin de partie. Plus inquiétant, Henry - pour sa première en C1 sur un banc de touche - a perdu un nouvel attaquant avec la blessure prématurée de Jovetic.

Les 8es de finale s’éloignent pour l’ASM. Après deux défaites contre Dortmund et l’Atlético, le club du Rocher n’a pu ramener qu’un nul de Bruges (1-1). Entreprenants lors du premier acte, les Rouge et Blanc ont baissé le pied en deuxième mi-temps, se contentant tant bien que mal de contenir les assauts belges. Monaco devra bel et bien batailler jusqu’au bout pour obtenir la troisième place, synonyme de qualification en Ligue Europa.

Henry devait composer entre blessés et jeunes pousses

Cela faisait plus de six ans qu’Henry n’avait pas regoûté à la C1. Son dernier match en Ligue des champions remontait au 15 février 2012, lors de son retour en prêt à Arsenal. Une défaite 4-0 avec les Gunners contre Milan à San Siro, avant de reprendre l’avion pour New York.

Pour sa première en tant que coach dans la compétition reine en Europe, le Français a composé avec un effectif décimé et très jeune contre Bruges. Benaglio pas remis dans les buts monégasques - il ne figurait pas sur la feuille de match - c'est le portier n°4 Loïc Badiashile, 20 ans, qui occupait le poste de gardien. Sa première apparition en C1. Sur le banc, Yanis Henin, 5e portier et d'habitude titulaire en Youth League, ne faisait pas vraiment monter la moyenne d'âge. 

Sur le front de l'attaque, Moussa Sylla, 18 ans lui aussi, était aligné aux côtés de Golovine et Jovetic. Le Monténégrin ne passera pas plus de 8 minutes sur la pelouse, blessé à la cuisse droite et remplacé par Sofiane Diop. Devinez son âge ? 18 ans, encore un.

Une première mi-temps animée...

Il faudra véritablement attendre le premier quart d'heure pour voir la rencontre se lancer enfin. Tielemans placera une belle demi-volée non loin des buts de Letica à la 17e minute, première véritable alerte pour les Belges. Deux minutes plus tôt, Raggi plaçait lui aussi une belle frappe non loin du cadre.

Malgré des ballons dangereux dans le dos de Sidibé, Monaco joue plus haut, met le pied sur le ballon même si un manque d'impact se fait ressentir au milieu. À la 32e minute, Sylla vient concrétiser la bonne passe monégasque. Lancée en profondeur par Golovine, il place une frappe croisée parfaite qui ne laisse aucune chance au portier adverse. Six minutes plus tard, c'est encore Sylla qui manque la balle du break. Servi dans le dos de la défense par Diop, il contourne le gardien mais trop excentré na parvient à redresser le ballon dans le but vide. Une minute plus tard, Wesley remettra les deux équipes à égalité... Sur un bon centre de Vanaken, Glik est battu par le Brésilien, qui place une tête parfaite qui trompe Badiashile.

Une deuxième nettement moins

Au retour des vestiaires, les hommes d'Henry reculent et subissent. Il faudra attendre la 72e minute pour voir Golovine placer une demi-volée et offrir le deuxième tir cadré monégasque du match. Dans le temps additionnel, Openda loupe la balle de match pour Bruges. Une tête à bout portant qui termine sa course à quelques centimètres des buts de l'ASM. Henry et les siens ne s'en plaindront pas. C'est peut-être grâce à cela qu'ils sont encore en vie pour la Ligue Europa.