Nabil Fekir.

Ligue des champions : Lyon obtient le nul contre le Shakhtar et verra les 8es

Publié le , modifié le

Au terme d'une rencontre à couteaux tirés, sur une pelouse de Kiev enneigée, l'Olympique Lyonnais est allé chercher dans la douleur sa qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions face au Shakhtar Donetsk (1-1). Dominateurs, les hommes de Bruno Génésio ont manqué d'efficacité et même concédé l'ouverture du score contre le cours du jeu. Heureusement, le capitaine Nabil Fekir est venu sortir les siens du piège ukrainien en deuxième période.

17 tirs à 5. 6 tirs cadrés à 2. Lyon a mis les ingrédients pour remporter la dernière bataille de leur phase de poules en Ligue des champions face au Shakhtar Donetsk. Mais longtemps inefficaces et menés au score, les hommes de Bruno Génésio se sont fait peur, au moins pendant une bonne heure. Avant que le capitaine Nabil Fekir ne viennent délivrer l'OL d'une superbe frappe dans la lucarne...

Menés au score contre le cours du jeu

Après ces 90 minutes enneigées à Kiev, il est impossible de dire que l'Olympique Lyonnais n'a pas fait le boulot. Mais les occasions manquées en première période ont fait craindre le pire aux Rhodaniens. Dès les premières minutes, Nabil Fekir a pris ses responsabilités. Très disponible pour ses partenaires, c'est lui qui a ouvert le compteur tir. Un compteur qui n'a cessé de se remplir sans pour autant se concrétiser par un but. Que ce soit Traoré (19e, 31e), Depay (38e) ou Mendy (45e), tous ont manqué des situations intéressantes, parfois en face-à-face contre Pyatov. Surtout, sur l'une des rares offensives ukrainiennes, Junior Morales est venu mettre à mal les espoirs lyonnais en ouvrant la marque (21e, 1-0). Sur le côté gauche, Ismaily adresse une passe forte dans les pieds de Morales. Trop passive, la défense lyonnaise, à l'image de Denayer, est hors de position. Il vient conclure d'une frappe croisée du gauche.

Indispensable Fekir

Au retour des vestiaires, Bruno Genesio demande à son bloc d'évoluer plus haut. Les récupérations de balle des Lyonnais donnent lieu à des situations dangereuses. Le pressing important de l'OL est enfin récompensé à l'heure de jeu (64e). Excentré dans l'angle droit de la surface, Memphis revient sur ses pas et sert Nabil Fekir aux abords du point de penalty. L'international contrôle, crochète sur un pas et enchaîne une frappe puissante du gauche dans la lucarne (1-1). 

Le score ne bougera plus, malgré quelques frayeurs en fin de match et une belle parade d'Anthony Lopes dans le money-time. Avec ce nul, Lyon retrouve les huitièmes de finale, six ans après leur dernière participation. deuxième derrière Manchester City, le club de Jean-Michel Aulas devra cependant s'attendre à un tirage compliqué. Réponse lundi à midi pour le tirage au sort.