Icardi
Icardi, sauveur de l'Inter Milan en toute fin de match. | GIUSEPPE COTTINI / NurPhoto

Ligue des champions : l'Inter Milan renverse Tottenham en toute fin de match (2-1)

Publié le , modifié le

Sept ans après son dernier match au sein de l’élite européenne, l’Inter Milan était à deux doigts de rater son retour. Efficaces au pressing mais très peu en vue en attaque, les hommes de Luciano Spaletti ont dû s'en remettre à un exploit personnel d'Icardi (85e) et à une tête de Vecino en toute fin de match pour renverser une équipe de Tottenham pourtant dominatrice sur la pelouse de San Siro (2-1).

Quel retournement de situation ! Mené au score peu avant l'heure de jeu sur un but de Chritian Eriksen (53e) et dominés dans le jeu quasiment tout le match  par Tottenham, l'Inter Milan, poussé par son public de San Siro a réussi à renverser la vapeur en toute fin de match grâce à un coup d'éclat de Mauro Icardi (85e) sur une reprise de volée à l'extérieur de la surface puis une tête de Matias Vecino au bout du temps additionnel sur corner (90+2). Les Milanais, qui n'avaient pas disputé de match en Ligue des champions depuis le 13 mars 2002, ont réussi leur retour avec trois premiers points engrangés. 

Une première mi-temps stérile

Le match commence tambour battant avec un attaque-défense ultra-rapide. Peut-être même un peu trop. En témoignent ces 3 hors-jeux en autant de minutes de Kane (2e), Nainggolan (3e) puis Icardi (3e). Le gros pressing exercé par les deux équipe offre un début de match plaisant, même si dénué d’occasions. La première action de la partie est signée Eriksen et Tottenham, sur un coup-franc aux 25 mètres repoussé par Handanovic (13e). Rebelote 10 minutes plus tard, cette fois côté droit mais le gardien slovène se montre encore serein sur sa sortie pour s’emparer de la tentative d’Eriksen, pour son 250e match toutes compétitions confondues avec le club italien. S'en est suivi un duel au milieu de terrain jusqu'à la pause, avec très peu de tirs de part et d'autres. 

Eriksen ouvre la marque

Au retour des vestiaires, l’Inter montre un visage bien plus offensif, côté droit, Politano, servi par Nainggolan tente sa chance mais son ballon fuit la lucarne opposée de Worn (47e). Mais la détermination des locaux n’est pas payée. Après une lourde frappe du droit aux 20 mètres repoussée par Handanovic, Eriksen reprend du droit et voit le ballon heurter le mollet de Miranda avant de lober le gardien lombard pour ouvrir le score (53e) et inscrire le 5e but de sa carrière en Ligue des champions. Trois minutes plus tard, Lamela est tout proche de doubler la mise mais De Vrij sauve son équipe en détournant la frappe de la tête. C’est ensuite au tour de Son de faire passer une frayeur dans les tribunes de San Siro en marquant un but finalement refusé pour hors-jeu par l’arbitre de la rencontre, Clément Turpin (63e). Les Italiens perdent peu à peu le fil de la rencontre. L’entrée de Lucas côté Tottenham pose beaucoup de problèmes aux Interistes qui manquent de jus et de confiance pour réussir à renverser la vapeur, pas aidés par leur début de saison plus que laborieux : une seule victoire en quatre matches et une 17e place en Serie A. 

Icardi puis Vecino font chavirer San Siro 

Bloqués collectivement, seul un exploit personnel pouvait sauver l'Inter. Et il est arrivé. Décalé sur le côté gauche par Vecino, Asamoah centre en retrait de la tête. Le ballon atterrit à l'entrée de la surface anglais et Mauro Icardi arme une volée du droit qui transperce les filets de Worm (85e). Le San Siro explose sur le premier but de la carrière de son attaquant en Ligue des champions. 

Le temps additionnel arrive à toute vitesse sous une ambiance de folie. Dernier corner de la partie, côté droit. De Vrij centre au second poteau puis Vecino surgit pour placer une tête qui renverse totalement le match et offre la victoire  aux nerazzuris, 2380 jours après leur dernier match de Ligue des champions. Prochain match : face au PSV Eindhoven, défaits sur la pelouse de Barcelone (4-0). En attendant, leur saison est réellement lancée.