La sud-coréenne Ji So-Yun a inscrit le premier but de la partie.

Ligue des champions féminine : Montpellier s'incline à domicile contre Chelsea

Publié le , modifié le

Malgré une partie équilibrée, les Montpelliéraines se sont inclinées à domicile contre Chelsea (0-2), en quarts de finale aller de la Ligue des champions féminine. Les Françaises pourront nourrir quelques regrets après avoir touché deux fois les montants des Anglaises. Mais des erreurs de transmission au milieu et des difficultés dans le domaine aérien ont finalement pesé dans la balance. Le match retour est prévu mercredi 28 mars à Londres.

Le dénouement est cruel. En quarts de finale aller de la Ligue des champions féminine, les Montpelliéraines se sont inclinées deux buts à zéro contre Chelsea. Un score qu'il sera compliqué de remonter lors du match retour, programmé mercredi prochain. Pourtant, les filles de Jean-Louis Saez n'ont pas démérité, loin de là.

Un poteau pour débuter le match

Dès la sixième minute, Virginia trouve le poteau sur un bon coup de tête au point de penalty mal repoussé par la gardienne des Blues. Petit à petit, le jeu s'équilibre. Les offensives françaises font écho aux contre des Londoniennes. Casey Murphy, la portière américaine de Montpellier, brille sur sa ligne et repousse la frappe de Drew Spence au quart d'heure de jeu. Malgré des pertes de balles au milieu, les Françaises sont relativement peu mises en danger jusqu'à la mi-temps, malgré des tentatives de Bachmann (36, 39'). Les Montpelliéraines rejoignent les vestiaires sur un score vierge, tiraillées entre l’envie d’attaquer et la peur de prendre un but en contre, qui nuirait beaucoup à leurs chances de qualifications avant le match retour outre-manche.

Une erreur de transmission, un jeu aérien déficient et Chelsea en profite

Mais le scénario prend un nouveau tour dès le début de la deuxième mi-temps, sur une perte de balle française préjudiciable au milieu de terrain et un alignement douteux. Située entre les lignes, Kirby temporise et lance dans le dos de la défense Ji So-Yun. La sud-coréenne, légèrement excentrée sur le côté droit, pénètre dans la surface de réparation et prend le temps d’ajuster Murphy au point de penalty en croisant bien sa frappe. 0-1 pour les championnes d'Angleterre en titre.

Loin d'être abattues, les Montpelliéraines réagissent vite avec une frappe non cadrée de Jakobsson (50') puis un un contre-un manqué face à la portière Lindahl (53'). Le tournant du match ? Pas encore. Les Anglaises accentuent leurs offensives et tentent d'inscrire le second but par Blundell (58') puis Bachmann (62'), sans succès. Le jeu est tout d'un coup beaucoup plus ouvert. C'est à la 67' minute que la rencontre bascule : bien servie à l'entrée de la surface de réparation, Katrine Veje trouve le poteau sur sa frappe du gauche. Le deuxième de la soirée pour Montpellier.

Dix minutes plus tard, Erin Cuthbert profite d'un corner pour placer son épaule et tromper la vigilance de Casey Murphy. La déviation du ballon suffit à trouver le petit filet. 0-2. Les Françaises ne se remettront pas de ce scénario cruel. C'est sur un nouveau duel aérien, l'un des points noirs des Françaises ce soir, que Chelsea en aura profité. 

Si les chances de réaliser l'exploit face aux Londoniennes ne sont pas totalement éteintes, le match retour mercredi prochain s'annonce compliqué. La rencontre de ce soir laisse des promesses. Notamment une, qui animeront les Montpelliéraines dans sept jours : celle de rallier à nouveau les demi-finales de Ligue des Champions, douze ans après sa dernière participation dans le dernier carré.