Lyon et Paris sont qualifiés pour les huitièmes de finale de C1.

Ligue des champions : contre qui peuvent tomber Paris et Lyon ?

Publié le , modifié le

La France comptera deux représentants en huitièmes de finale de la Ligue des champions, comme il y a deux ans. Paris et Lyon, respectivement premier et deuxième de leur groupe, peuvent s'attendre à des fortunes diverses. Le tirage au sort (lundi 17 décembre à midi) pourrait réserver quelques belles affiches aux supporters des deux clubs. Tour d'horizon.

Les premiers de chaque groupe : Dortmund, Barcelone, Paris, Porto, Bayern, Manchester City, Real Madrid, Juventus Turin

Les deuxièmes de chaque groupe : Atlético de Madrid, Tottenham, Liverpool, Schalke 04, Ajax Amsterdam, Lyon, AS Rome, Manchester United

Chance ou malchance pour le PSG ?

Vainqueur 4-1 mardi contre l'Etoile Rouge de Belgrade le PSG s'est offert un succès au Marakana, là où ni Naples ni Liverpool n'étaient parvenus à s'imposer. Surtout les Parisiens terminent la phase de poules en tête de leur groupe. Une place de choix quand on voit les autres équipes qui ont finies premières... Et contre lesquelles Lyon aura à batailler.

Parmi les pires tirages possibles pour les hommes de Thomas Tuchel, difficile de ne pas retenir l'Atlético de Madrid. Le vainqueur de la Ligue Europa n'a pas su terminer devant le Borussia Dortmund de Lucien Favre et va, lui aussi, s'offrir un huitième de finale compliqué. La dernière confrontation entre Paris et l'Atléti remonte à cet été en International Champions Cup (victoire 3-2 du PSG).

Dans la même veine, les Français pourraient tomber face au demi-finaliste de la dernière C1, l'AS Rome. Si le club italien traverse une période compliquée en Serie A (9e), il est une nouvelle fois au rendez-vous des huitièmes. Le Manchester United de José Mourinho, difficile à évaluer depuis le début de la saison malgré une victoire pleine de promesse à Turin contre la Juve (2-1), peut aussi être compliqué à jouer dans une confrontation aller-retour. Si on se gardera de détacher un adversaire "moins compliqué" pour le PSG, gageons que Schalke ou l'Ajax seraient des tirages mieux reçus du côté de Paris.

L'OL face à un gros

Avec son nul face au Shakhtar et un parcours sur courant alternatif en phase de poules, Lyon aurait nourri de gros regrets en cas de non-qualification. Finalement l'OL fait son retour en huitièmes de finale après sa dernière participation - et désillusion (défaite aux tirs au but face à l'APOEL Nicosie) - lors de la saison 2011-2012. 

En revanche, le répit sera de courte durée. À Nyon, en Suisse, lundi prochain, l'OL va se voir attribuer un gros, voire un très gros poisson. Dortmund, Barcelone, Porto, Bayern, le Real Madrid ou la Juventus Turin, voilà ce qui attend les supporters rhodaniens. Pour le "moins mauvais" des tirages, on optera pour Porto. Le pire ? Le reste des autres premiers de groupes...