Troyes Ajaccio court cissé 042015
Duel entre Court et Cissé | PHOTOPQR/EST ECLAIR

Une odeur de Ligue 1 pour Troyes et le Gazélec Ajaccio

Publié le , modifié le

Ca fleure bon la Ligue 1 dans l'Aube et en Corse. Vendredi, le GFC Ajaccio a réalisé la meilleure opération de la 32e journée de Ligue 2. Deuxièmes du classement, les Ajacciens ont étrillé Sochaux 3-0 et repoussent provisoirement Brest, 4e, à sept points. Solide leader, l'Estac a lui conforté sa position en battant Ajaccio 2-0 (66 pts). En bas de tableau, Tours s'est donné une chance de maintien grâce à sa victoire 3-2 à Auxerre.

L'ascenseur a été appelé. A six journées de la fin, deux clubs se pressent devant les portes qui mènent à l'élite. Premier à avoir appuyé sur le bouton, Troyes n'est plus très loin de l'étage supérieur. Face à l'AC Ajaccio, le mal classé, les Aubois n'ont pas fait de détail. Ayasse a lancé l'Estac (22e) tandis que Pi a assuré la victoire à la 81e minute. Les Champenois pourraient valider leur accession dès la prochaine journée,  en cas de victoire à Nancy et d'échecs des poursuivants.

L'autre candidat au monte-charge, c'est le 2e club d'Ajaccio. Le Gazélec jouait gros face à Sochaux, un concurrent direct. Bréchet a mis les Corses sur orbite dès la 5e minute. Sonnés, les Lionceaux ont coulé autour de la mi-temps dans un stade Ange-Casanova d'Ajaccio, où le GFCA s'est imposé pour la 12e fois en 17  matches. Ducourtioux a doublé la mise (41e) puis Larbi en a remis une couche (55e). Ces deux résultats donnent encore plus d'importance au match de samedi entre Dijon (5e) et Angers (3e) tandis que Brest (4e) ira au Havre (11e) lundi.

Dans la lutte pour le maintien, on y voit plus clair. Battus respectivement à Laval (1-0) et Valenciennes (3-0), Châteauroux (20e) et Arles-Avignon (19e) semblent condamnés à rejoindre le National. En revanche, la bagarre s'annonce tendue pour éviter la 18e place du classement. Ajaccio et Orléans, défait 1-0 à Clermont, ont vu revenir Tours sur leurs talons. Les Tourangeaux ont réalisé un superbe coup en s'imposant 3-2 à Auxerre. Avec 33 pts, le FTC a le même nombre de points que son voisin Orléans mais une moins bonne différence de buts (-9 contre -8).