Un sursis pour VA

Un sursis pour VA

Publié le , modifié le

Le président de Valenciennes (relégué en L2) a obtenu un délai jusqu'au 25 juin auprès du tribunal de commerce pour l'examen de la demande de dépôt de bilan du club, a indiqué mercredi le VAFC.

"Le Président (Jean-Raymond) Legrand informe les salariés, partenaires et  supporters du VAFC qu'il a obtenu un report de l'examen par le tribunal de  commerce de Valenciennes de la demande d'ouverture d'une procédure collective  concernant le club", a indiqué le VAFC sur son site internet. "La prochaine étape est le passage devant la DNCG cet après-midi. Tout sera  mis en oeuvre pour réussir le pari très difficile de sauver le VAFC", ajoute le  club. "Il y a un délai, jusqu'au 25 juin", a-t-on confirmé par ailleurs à la  direction du club.

Jean-Raymond Legrand avait indiqué mardi à une partie des salariés que le  club "se dirigeait vers un dépôt de bilan", selon plusieurs d'entre eux. Des propos confirmés par un supporteur du VAFC qui a rencontré le président  mardi: "Il nous a dit qu'il manquait un million d'euros promis par la Région et  qu'on se dirigeait vers un dépôt de bilan", a-t-il affirmé. Le président valenciennois a d'ores et déjà répété qu'il ne remettrait plus  d'argent dans le club, lui qui y a déjà injecté 13 millions d'euros depuis 2010.

"Un projet se met en place avec la banque, les élus et les investisseurs  pour que le club puisse se relever. Bien évidemment, nous soutiendrons les  investisseurs actuels et futurs qui ont accepté ou accepteront de nous  rejoindre. Si ce projet n'aboutissait pas, nous ne pourrions malheureusement  pas empêcher la disparition de la SASP (société anonyme sportive  professionnelle), la perte du statut professionnel du club et, par conséquent,  sa rétrogradation en CFA 2", avait affirmé M. Legrand dans un communiqué le 13  juin.

AFP