Tours Cetout Julien 04 2010
Le défenseur de Tours Julien Cetout | AFP - Fred Tanneau

Un fauteuil pour Troyes

Publié le , modifié le

La 10e journée de Ligue 2 sent la poudre. Avec le déplacement de Tours à Nantes, la réception de Boulogne par Troyes et le déplacement de Sedan au Havre, les trois leaders du championnat seront mis à l'épreuve ce vendredi (20h). Avec un nouveau leader à la clef ?

La 10e journée de Ligue risque de perturber le haut de tableau de la Ligue 2. Vendredi, le choc de l'Ouest entre Nantes et Tours à la Beaujoire sera le temps fort de la soirée (20h30). Un affrontement résolument offensif qui mettra face-à-face les deux meilleurs buteurs du championnat : le Tourangeaux Abraham Guié Guié (9 buts) et le Nantais Filip Djordjevic (6 buts). Mais la dynamique entre les deux joueurs, à l'instar de celle des deux clubs, est inversée. Quand le Nantais enchaîne les buts depuis quelques semaines, avec cinq réalisations en cinq matchs, l'Ivoirien voit son compteur bloqué depuis la 6e journée. Son manque d'efficacité correspond au ralentissement de l'équipe d'Indre et Loire, qui reste sur trois matchs nuls : le dernier arraché contre Metz après avoir été mené (2-0). L'enjeu de la rencontre sera crucial. Nantes y aura l'occasion de décrocher une troisième victoire consécutive et ainsi se rapprocher un peu plus du podium. Nantes pourrait, selon les résultats du co-leader Troyes, reprendre son fauteuil de leader.

Pour sa part, Troyes se retrouve opposé à Boulogne. En tête de la Ligue 2 depuis son succès face à Dijon (1-0) lors de la 9e journée, les hommes de Jean-Marc Furlan devront défendre leur nouveau statut. Face à eux, Boulogne reste une équipe redoutable, bien qu'empruntée depuis quelques matchs. Difficile à battre, l'ancienne formation de Ligue 1 reste sur une série de quatre matchs nuls (sur un total de 7 cette saison). "La trêve est arrivée au bon moment, physiquement on était un peu moins bien  à Dijon. On a fait le vide et bien récupéré. Il y a de beaux matches à venir  : Boulogne et surtout Sedan, c'est assez excitant", a jugé le milieu de terrain troyen Julien Faussurier.

Enfin, Sedan, sur la dernière marche du podium à un point de Troyes et de Tours sera opposé au Havre, solide 7e du classement. Le match offrira une opposition intéressante entre deux formations aux schémas de jeu opposés. Quand les Ardennais donnent la prime à l'attaque (avec 20 buts depuis le début de la saison), les Havrais peuvent compter sur une défense hermétique, avec 8 buts encaissés seulement. "Malgré sa jeunesse, l'équipe commence à profiter de l'expérience accumulée  lors des deux dernières saisons de L2 et on a conscience de notre potentiel  collectif", a prévenu Jérome Le Moigne, le capitaine de Sedan.

Dans les autres matchs, Evian (4e) qui reçoit Angers reste à l'affût d'un faux-pas du groupe de tête tandis que Châteauroux (5e) se rend sur la pelouse de Vanne. En bas de tableau Istres (17e) accueille Nîmes (13e)tandis que Laval (16e) reçoit Grenoble (20e).