Un duel à six pour la L1

Un duel à six pour la L1

Publié le , modifié le

A deux journées de la fin, six équipes se tiennent en quatre points et peuvent toutes espérer décrocher leur billet pour la remontée en Ligue 1. Les derniers matches promettent d’être âprement disputés sachant que les deux premiers du classement de L2 seront automatiquement qualifiés et que le troisième disputera un barrage face au 18e de L1.

Strasbourg idéalement placé

Strasbourg (63 pts), Amiens (60 pts), Troyes (60 pts), Lens (59 pts), Brest (59 pts) et Nîmes (58 pts) sont donc engagés dans un dernier sprint où le moindre point perdu coûtera très cher. Au lendemain de son match nul contre Lens (1-1), autre prétendant à la montée, Strasbourg dispose non seulement d’une avance confortable, mais a priori des meilleures chances de grappiller encore quelques points avec un déplacement à Niort (10e) et la réception de Bourg-enBresse (14e), soit deux équipes qui n’ont plus rien à jouer. Mais le coach du Racing Thierry Laurey, assure que « rien n’est fait » et se concentre dès à présent sur le « gros match face à Niort ».

Les prochains matches :
Niort – Strasbourg
Strasbourg – Bourg-en-Bresse

Amiens dans une bonne dynamique

Pour Amiens, actuel deuxième, la tendance est plutôt favorable. Forts de leurs quatre succès d’affilée, les Amiénois se trouvent dans une très bonne dynamique. Pour Bakaye Dibassy, interrogé par le Courrier Picard, « rien n’est fait » et rappelle qu’il peut « y avoir quelque chose de très beau et d’historique à la fin » pour le club. Le prochain match s’annonce largement à la portée des Picards qui seront opposés à Laval, dernier et déjà condamné. Le club qui n’a jamais fait mieux qu’une quatrième place de L2 (en 2007) pourrait accéder à l’élite pour la toute première fois.

Les prochains matches :
Amiens – Laval
Reims – Amiens

Troyes les yeux fixés sur le derby

Le derby champenois face à Reims représente énormément pour l’Estac qui aimerait revenir en L1, tout juste un an après l’avoir quittée. Pour Jean-Louis Garcia, « l’équipe qui sera la plus tenace jusqu’au bout » accèdera à l’élite. Capitaine de Troyes, Benjamin Nivet pense même que « ce sprint final se jouera jusqu’à la dernière minute » et « qu’il faudra gagner les deux prochains matches », sachant que le dernier se disputera face à Sochaux qui n’a plus rien à gagner.

Les prochains matches :
Troyes - Reims
Sochaux – Troyes

Lens y croit encore

Les Sang et Or ont finalement limité la casse lors du dernier choc face à Strasbourg (1-1), mais cela n’empêche pas le président du RC Lens Gervais Martel de rappeler que désormais, les Lensois (4e à un petit point de Troyes) n’ont plus leur destin en main. « Tout est possible encore, il s’est passé tellement de choses dans le football depuis le début de l’année. On laisse échapper trop de points à domicile. La 2e et la 3e place sont encore atteignables à condition qu’on fasse le plein, évidemment ». Pour Alain Casanova, « il y a encore six points à prendre », rappelant le nombre important de « renversement de situations dans ce championnat ».

Les prochains matches :
Ajaccio – Lens
Lens – Niort

Brest doit rebondir

Mener 1-0 et s’incliner 3-2 face à Nîmes alors que les points sont si importants en cette fin de saison, a de quoi vous déstabiliser. Contrairement à une équipe comme Amiens, le SB29 se trouve dans une spirale négative avec trois revers consécutifs et vient de sortir du podium au moment le plus crucial de la saison. « Tant qu’on n’est pas le 19 mai et qu’on me dit que c’est fini ou qu’on monte, rien n’est fait », a commenté Quentin Bernard, le coach de l’équipe bretonne.

Les prochains matches :
Bourg-en-Bresse - Brest
Brest – Ajaccio

Nîmes aurait tort de renoncer

Les Crocodiles sont certes les moins bien placés pour la remontée, mais rien n’est impossible et leur dernier succès (3-2) alors qu’ils étaient menés contre Brest en est la preuve. Avec seulement deux points de retard sur le troisième, une place pour le barrage est tout à fait faisable à condition évidemment de voir Brest, Lens et Troyes trébucher au moins une fois…

Les prochains matches :
Nîmes - Ajaccio
Laval - Nîmes

Romain Bonte